Alain BLANCKAERT


Belge, né le 01/12/1967, 2 années au RWDM, saisons 2000-2001, 36 matches (32 en D2, 3 en CB, 1 en CL), 3 buts (3 en D2).

Alain Blanckaert effectua une très longue carrière de 18 ans, principalement en D2, en tant que footballeur globe-trotter ne défaisant jamais longtemps son sac. Jugez plutôt et accrochez-vous bien pour le suivre : il avait à peine 16 ans qu'il jouait déjà en équipe première de Denderleeuw, alors en P2. Il y resta 2 années, non sans avoir fêté un titre et être monté en P1. A 18 ans, il effectua alors déjà le bond vers la D2 en prestant 2 saisons à Alost et 1 autre à Boom avant de revenir à Denderleeuw (qui entre-temps avait fêté deux montées) alors en D3. Alain reprit l'année suivante son bâton de pèlerin et passa 1 saison au Royal Albert Elisabeth Club de Mons avant de retourner une nouvelle saison à Denderleeuw. Cette saison-là, en vue de monter en D2, l'ambitieux Denderleeuw se qualifia pour le tour final de D3 mais ce fut Turnhout qui monta en D2 et engagea… Alain Blanckaert. Alain se fit positivement remarquer en D2 avec Turnhout et obtint la saison suivante son transfert en D1 à l'Antwerp où il ne demeura, là aussi, qu'une seule saison, avant de retourner une nouvelle saison à Turnhout en D2 et de retourner ensuite dans son club fétiche, Denderleeuw, qui était enfin monté aussi en D2. Après ce quatrième passage d'un an (encore) à Denderleeuw, Alain mérita son transfert en D2 Espagnole vers Las Palmas où il y demeura sa moyenne habituelle, 12 mois ! Alain revint ensuite au pays à Hekelgem en D3 et fêta de suite le titre et la montée en D2 mais, s'il allait bien jouer en D2 la saison suivante, ce ne fut pas sur le terrain jouxtant l'autoroute de la mer où il avait déjà passé son quota habituel de 365 jours !

En effet, notre bon vieux RWDM, exsangue financièrement, dut accorder sa confiance à ses jeunes du cru tout en les entourant de deux ou trois joueurs plus chevronnés ayant évolué à un étage inférieur : Alain fut un de ceux-là ! Il s'avéra finalement d'un apport plus que précieux auprès du jeune et fougueux Ibrahim Kargbo qu'il corrigea sans cesse, l'aidant à progresser et devenir ce merveilleux joueur dont tout le monde se souvient avec nostalgie. C'est donc fin juillet 1999 qu'Alain fit ses premiers pas sous notre vareuse. Si son air faussement lent et nonchalant combiné à une aisance et des gestes par trop léchés lui conférèrent souvent quelques sourires sarcastiques dans notre public (qui le surnomma affectueusement " Blanckenbauer "), force fut de reconnaître qu'il donna une assise confortable à notre défense à qui il manquait cruellement en cas de blessure et qu'il aida beaucoup de jeunes dans le dur apprentissage de leur métier. D'ailleurs, alors qu'au début de saison le but ultime était de se maintenir en D2, nous terminâmes finalement contre toute attente en 5ème position, ne ratant le tour final que lors de l'ultime match ! Alain prit ainsi part à 33 des 38 matches officiels de la saison. Il presta le premier de ses trente matches du championnat 2000 le 11/08/1999 lors d'une victoire 1-2 à Tirlemont. Non seulement, il était rassurant derrière pour ses jeunes partenaires, mais il portait le danger et ses presque 200 centimètres dans le rectangle adverse sur chaque phase arrêtée. C'est ainsi qu'il trouva finalement le chemin des filets à 3 reprises : il déflora la marque à la 2ème minute lors de la 10ème journée contre Cappellen (31/10/1999, victoire 3-1), inscrivit le dernier goal à la 80ème minute de la 30ème joute contre son ancien club d'Hekelgem (08/04/2000, victoire 4-1) et tenta de nous redonner espoir au quart d'heure de l'avant-dernier match contre un autre de ses anciens clubs, Turnhout (30/04/2000, défaite 1-5). Après cette prometteuse saison 2000, Alain et le RWDM voulaient confirmer et se qualifier pour le tour final. Si le RWDM le fit et fêta même sa remontée en D1 en 2001, malheureusement pour Alain, sa saison n'allait pas suivre la même courbe. Sa mission première resta bien entendu la même : il devait donner de l'assurance à notre défense centrale et apprendre le métier à son jeune partenaire, Laurent Fassotte, qui avait remplacé Ibrahim Kargbo que Feyenoord essayait de vendre en Russie. Il presta donc aux côtés de Laurent le premier match de Coupe de Belgique et les deux premières journées de championnat avant de subir quelques bobos physiques qui coïncidèrent alors avec le retour du fils prodigue, Ibrahim Kargbo qui allait former une paire indissociable avec Laurent Fassotte.

Quand Alain revint de blessure, il s'assit donc sur le banc jusqu'à la trêve avant de rechuter et de disparaître quelque peu de la circulation. Il avait, sans le savoir, disputé son dernier match sous nos couleurs le 30 août 2000 lors d'un match nul à Geel (1-1). A 34 ans, il remisa donc définitivement ses crampons, vaincu par l'usure de petites blessures lancinantes. Même s'il n'y resta finalement que 18 gros mois, Alain m'a assuré que le RWDM restera toujours un merveilleux souvenir, un des plus beaux clubs au passé prestigieux dans lequel il aura eu la chance d'évoluer, qu'il y avait une super ambiance et que son rôle de doyen et guide pour les jeunes l'avait sans cesse enthousiasmé.

<< Cliquez sur les maillots >>

Maillot offert par Alain Blanckaert.