Bernard ALLOU

 

Français, né le 19/06/1975, 1 année au RWDM, saison 2002, 25 matches (23 en D1 et 2 en CB), 6 buts (5 en D1 et 1 en CB).

Natif de Cocody en Côte d'Ivoire, le toujours souriant Bernard Allou fit partie de l'impressionnante liste (un vrai bottin pages jaunes de Bruxelles !) de joueurs que nous testâmes l'été 2001. Toutefois, à la différence des autres, lui n'était nullement un inconnu. Nous venions de remonter de D2 et nos finances n'étaient pas, et c'est un euphémisme, au beau fixe (et encore nous ne savions pas encore l'ampleur des dégâts ni que ce serait notre chant du cygne). Tous ces évènements extérieurs expliquèrent le nombre anormalement élevé des transferts rentrants et sortants tout au long des dix premiers matches de la saison… ce qui coûta également sa place à notre Patje Thairet qui ne put profiter de la même qualité de noyau que son successeur Don Emilio Ferrera. Pour sa part, Bernard Allou avait débuté en 1994 au PSG pour le compte duquel il évolua 4 saisons, remporta 1 coupe de la Ligue et figura même sur le banc de l'équipe Parisienne qui défit le Rapid Vienne en 1995 au Heysel en finale de la Coupe des Vainqueurs de Coupe. Il passa ensuite au Japon, à Nogoya Grampus Eight pour ensuite tenter sa chance en Angleterre, à Nottingham Forest. Son séjour anglais ne fut pas vraiment couronné de succès puisqu'il n'y joua qu'une poignée de rencontres.

Sans club, c'est donc avec la ferme ambition de se relancer qu'il débarqua au RWDM. Qualifié dès le deuxième match de la saison lors d'une défaite 0-1 contre Charleroi, il y fit ses premiers pas officiels chez nous en remplaçant Jarakovic à la 69ème minute. Il participa ensuite, partiellement ou entièrement, aux matches suivants. Il trouva la première fois le chemin des filets à Mouscron le 22 septembre 2001 quand, à la 84ème, il nous rendit l'espoir en faisant 2-1… mais ce fut 4-1 au final ! Son second goal de la saison allait être pour nous un bien plus grand souvenir. C'est en effet au Parc Astrid le 3 novembre 2001 qu'il nous donna l'avance par 1-2 à la 50ème minute… hélas l'arbitre (comme d'habitude contre ces adversaires bien précis) nous annula un goal tout à fait valable de Kolotilko juste parce que Môssieur Crasson le lui avait demandé et Dikke Basseggio égalisa par la suite : 2-2 au final ! Son troisième but ne fut pas non plus chanceux vu qu'à la 85ème contre le RC Genk il atténua la marque à 2-5 le 25 novembre 2001 ! Trois jours plus tard, son quatrième goal à l'ultime seconde du match confirma notre victoire 2-4 sur le terrain des Alostois. Par contre, son cinquième et ultime but de cette saison, on allait longtemps le garder en mémoire. En effet, le 27 janvier 2002, nous accueillions le Standard qui prit l'avance au marquoir par Van Dooren, mais Bernard et son compère attaquant Mike Origi allaient nous offrir une superbe victoire 2-1 en deux petites minutes. Même si chez nous, Bernard alterna le bon et le moins bon, il restait un des chouchoux du public qui, humoristiquement, lui avait dédié une chanson " C'est Bernard, c'est Bernard, c'est Bernard Allou " sur les airs de la Compagnie Créole… et la bonne humeur constante de ce joueur nous le rendait bien ! Son éternelle position le long de sa ligne droite, ses accélérations et sa démarche chaloupée resteront toujours en nos mémoires depuis un match amical à Strombeek ! Malheureusement, sa carrière Molenbeekoise prit fin le 24 février 2002 lorsqu'il se blessa à Westerlo alors qu'il venait à peine de rentrer au jeu en suppléant Van Oekelen à la 85ème. De ce fait, il ne put prendre part aux dix derniers matches de l'ultime championnat de notre club, ce qui donne encore plus d'importance aux 23 matches auxquels il prit part.

Resté un petit moment sans employeur suite à notre radiation, il put retrouver de l'embauche au White Star Woluwé, ensuite au Léopold-Uccle avant d'à nouveau revenir au White Star Woluwé en D3. Entre ces deux clubs, que ce soit en P1 ou en Promotion, Bernard a fêté pas moins de trois montées et il ne compte pas s'arrêter en aussi bon chemin, et c'est tant mieux pour les fans du Stade Fallon !

Bernard a déjà planifié sa retraite sportive : il arrêtera en juin 2008, à 32 ans, sous le maillot du White Star ! Pour assurer sa reconversion, le souriant Bernard a suivi durant une année des cours d'informatique et de gestion d'entreprise à l'école du commerce. Entre-temps, il a déjà remis son magasin de sports situé à Saint-Germain (dans les Yvelines) tout en donnant un nouvel élan à sa vie professionnelle, vu qu'il oeuvre en tant qu'assistant commercial, logistique et administratif au sein des "Transports G. Farin et Fils", société spécialisée dans le transport des oeuvres d'art, dont le boss n'est autre que Michel Farin, président du White Star !

Mais sa passion du foot demeurera tellement vivace que, bien qu'il oeuvrera comme prévu dans le staff directionnel de Michel Farin au White Star, il cumulera ces fonctions avec celle de joueur au RCS Brainois en 2009...

<< Cliquez sur les maillots >>

 

 

 

 

Maillot offert par Bernard Allou.