Davy THEUNIS

 

Belge, né le 28/01/1980, 2 années au FC Brussels (saisons 2005-2006), 21 matches officiels (21 en D1), 0 but.


Davy Theunis vit le jour dans le petit village de Kieldrecht, à quelques encablures d'Anvers et de… Beveren. Il foula ses premiers labourés dès ses 6 ans, en 1986, au SK Kieldrecht et y demeurera jusqu'à son douzième anniversaire, avant de franchir le pas et se diriger vers le Freethiel de Beveren. Il y fera tranquillement tout son écolage, franchissant avec brio tous les paliers vers l'équipe première qu'il côtoiera dès ses 18 ans. Il fêta alors ses premières capes en D1 lors de la saison 1999 et se montra de suite utile pour son équipe dans sa lutte pour la survie parmi l'élite de notre championnat national. Son inlassable travail, son abattage sans cesse renouvelé et sa polyvalence en firent bien vite un chouchou de ses différents entraîneurs, dont un certain Emilio Ferrera. Après avoir lutté 3 saisons dans les tréfonds du classement, Davy vécut ensuite une superbe expérience humaine de deux saisons au beau milieu de la célèbre colonie Ivoirienne de Jean-Marc Guillou.

Après pas moins de 130 matches et 5 buts réalisés lors de ces 5 années en terres Waeslandiennes, il devint urgent pour Davy de continuer sa progression. C'est ainsi qu'il signa à l'aube de la saison 2004 un superbe contrat avec les Buffalos du KAA Gand. Il y prestera une excellente saison sous la coupe de l'entraîneur Georges Leekens, ajoutant 29 nouvelles rencontres de D1 à son compteur. Très ambitieux, " Long Couteau " attira pas moins de deux nouveaux médians récupérateurs pour la saison suivante : Vrancken et Mamouni. Désireux à 24 ans de jouer tant et plus, Davy Theunis se mit alors en chasse d'un nouveau club hébergeur… et ce fut un prêt de deux saisons au FC Brussels où, ce ne fut pas un hasard, il rejoignit l'entraîneur Don Emilio.

Nanti de plus de 150 joutes de D1 à un âge pourtant précoce, Davy se fit fort de s'imposer aux yeux des supporters du néo-promu Molenbeekois, toujours sous la déception de la non-reconduction de son prédécesseur, Didier Ernst. Très vite, Davy s'imposa aux yeux de tous au sein de notre défense centrale et forma une solide charnière avec Samy Greven. Hélas, trois semaines à peine après la reprise des entraînements, il subit une blessure latente à son talon d'Achille droit et n'eut d'autre recours que de se faire opérer le 4 août 2004. Fort d'un contrat muni d'une clause stipulant que Davy devait être reconnu apte à la pratique du football, le président Johan Vermeersch cassa l'accord unilatéralement, prétextant que la blessure était antérieure à la signature dudit document (qui en devenait du coup caduque). Davy se retrouva alors à la rue professionnellement et moralement, car il ne pouvait être prêté à deux clubs différents lors du même mercato. Il trouva alors refuge dans la salle de fitness privée du préparateur physique du SK Beveren, qui n'était autre que l'oncle de sa femme Mariska. Après trois mois et demi de revalidation et d'intense labeur, Davy redevint apte à la pratique de son sport favori et négocia un nouvel accord avec l'homme fort de Ternat le 1er novembre 2004. Davy prit alors place sur le banc lors des deux dernières joutes du premier tour avant de disputer l'intégralité du second tour, participant plus qu'activement à notre maintien en D1, formant une excellente défense axiale avec le jeune et prometteur Steve Colpaert. Il disputa donc son premier match officiel sous nos couleurs le 15 janvier 2005 lors d'un déplacement au KRC Genk (3-1). Soulagé par notre sauvetage, Davy se mit à espérer en une plus sereine saison 2006…

Davy Theunis entama la saison 2006 sur les chapeaux de roue, disputant l'intégralité des 4 premières rencontres de championnat pour son nouvel entraîneur Albert Cartier. Hélas, trois fois hélas, Davy se blessa à nouveau à l'entraînement lors de la semaine suivant le match contre Charleroi (2-2, le 27 août 2005, qui demeurera finalement sa dernière apparition sous notre vareuse). Manque de bol, ce fut alors son tendon d'Achille gauche qui fut atteint. Il n'avait certes pas encouru de déchirure, mais c'est plutôt une tendinite chronique qui provoqua cette nouvelle blessure qui l'obligea à repasser sous le bistouri du Dr Leclercq à la Clinique du Parc Léopold le 14 octobre 2005. Lors du reste de la saison, il fréquenta bien plus le kiné, la salle de fitness et l'aquagym que les labourés bruxellois. L'infortuné Davy Theunis ne réapparut finalement plus en match officiel au FC Brussels, ne prestant finalement que 7 mois sur les 24 de son contrat, pendant lesquels il eut tout de même l'immense joie de gagner par deux fois chez lui, au Freethiel (les 10 avril et 6 août 2005 respectivement par 0-1 et 0-2).

Réconforté par l'amour de sa femme Mariska, son fils Sibbe et sa fille Femke, Davy surmonta les épreuves au sein de leur appartement à Kieldrecht, avant d'emménager dans leur nouvelle construction… à Beveren, bien sûr ! A l'aube de la saison 2007, Davy se retrouva devant un choix cornélien : le Brussels ou Beveren ? Davy opta alors pour le choix du cœur qui le ramena au Freethiel, auprès des siens. Si sa saison s'avéra bien remplie avec ses 24 matches prestés et un brassard de capitaine retrouvé, il en alla tout autrement pour son club qui ne put finalement éviter la culbute directe en D2, notamment à cause d'une défaite sans appel (2-0) au Stade Machtens. Davy ne tergiversa toutefois pas et continua à jurer fidélité à Beveren en 2008 au sein de la D2 qu'il fréquente pour la première fois de sa carrière. Good luck, Davy !


<< Cliquez sur les maillots >>

Maillot offert par Didrik Mortier.