Dirk LEHMANN


Allemand, né le 16/08/1971, 1 année au RWDM, saison 1997, 29 matches (26 en D1, 1 en CB et 2 en CE), 2 buts (tous en D1).

Après notre qualification miraculeuse pour la coupe UEFA en 1996, René Vandereycken fit le forcing afin d'obtenir le transfert de celui qu'il estimait devoir être la pièce manquante sur son échiquier, un attaquant-pivot fort de la tête. Son dévolu et nos finances se jetèrent sur l'Allemand Dirk Lehmann, qui était alors l'avant-centre du Lierse, club avec lequel nous avions lutté jusqu'au bout pour décrocher notre ultime participation européenne. Autant l'avouer de suite, ce fut un flop monumental. Lehmann ne s'adapta jamais chez nous. Il faisait parfois peine à voir sur le terrain, errant comme une âme en peine à la recherche d'un insaisissable ballon. Celui qui empilait les buts pour le Lierse n'était plus le même.

Pourtant, Maître René lui accorda de suite sa confiance vu qu'il endossa notre vareuse dès le 3 août 1996 lors de la première joute de la saison, synonyme d'un nul blanc… contre le Lierse ! L'entraîneur lui fit tout de même confiance pour 26 matches de championnat et aussi pour les deux joutes européennes ; il ne souffrit donc pas d'un manque de temps de jeu, loin s'en faut ! Il dut tout de même attendre le 25 janvier 1997 pour enfin inscrire son premier but pour nos couleurs, sauvant l'honneur lors d'un déplacement à Genk (3-1). Son deuxième et dernier but survint à l'ultime minute du dernier match de la saison, le 25 mai 1997 à domicile contre Harelbeke (2-2). Nous étions européens en 1996, nous nous sauvions de justesse en 1997, plus rien ne tournait rond !

Ce ne fut donc une surprise pour personne lorsque celui qui avait pourtant transité par l'Alemania Aachen et le FC Cologne nous quitta pour retourner en Allemagne, à l'Energie Cottbus, alors en D2. Par la suite, il fit un passage un peu plus couronné de succès sur les îles britanniques, où il évolua entre autres à Hibernian (Ecosse) et à Brighton (Angleterre). Il rentra ensuite une nouvelle fois au pays, où l'on retrouve sa trace il y a deux saisons en D2, à Jahn Regensburg. Une petite anecdote à son sujet : il était encore plus médiocre au babyfoot que sur le terrain du Stade Machtens car un soir très très arrosé d'après-match au Nico's, Zizou et moi le battîmes sans pitié… ce qui plus tard me rapporta ce maillot !

<< Cliquez sur les maillots >>
Maillot offert.