Djadi Fabrice OMONGA

 


Belge, né le 06/02/1984, 4 années au FC Brussels, saisons 2004-2007, 46 matches (43 en D1, 3 en CB), 1 but (1 en D1).

 

Originaire de Seneffe, en plein milieu de la région du Centre, le jeune Hennuyer Djadi Fabrice Omonga naquit en 1984, un an et demi avant son frère Paolo. A 6 ans, le Belge d'origine Congolaise se lia avec son club local, le FC Seneffe, mais allait bien vite s'équiper de son bâton de pèlerin. En 1993, il rejoignit le Pays Noir et le Sporting de Charleroi où il demeura trois saisons. A 12 ans, il revint dans le Centre et s'affilia à la RAAL. Il fit bonne impression au Tivoli et le RWDM eut tôt fait de lui faire intégrer sa célèbre école de jeunes en 1999. Il n'y restera que deux années avant de traverser la chaussée de Ninove et prester pour le Sporting d'Anderlecht. Après deux saisons, il troqua sa vareuse Mauve pour une Rouche, mais ne fit pas de vieux os à Sclessin. Un an plus tard, il réintégra le bercail du Stade Machtens dont le locataire avait quelque peu changé et effectué sa mue économique en un tout jeune FC Brussels. Le jeune et prometteur milieu défensif avait alors déjà collectionné quelques sélections en équipes nationales des jeunes. Fabrice avait fait ses premiers pas aux avant-postes avant de reculer dans le jeu pour performer au meneur de jeu et ensuite en pare-choc devant la défense. Doté d'une excellente technique, d'une explosivité impressionnante et d'une fort bonne intelligence de jeu, le jeune Fabrice dut se perfectionner dans le jeu aérien et devenir plus dur dans les duels. Semi-professionnel au Brussels, il n'en continua pas moins ses études d'art en suivant les cours du soir à l'Académie de Bruxelles. Ce passionné d'architecture avoue également une admiration sans borne pour les peintres tels que Picasso, Van Gogh et De Vinci... un vent de fraîcheur dans ce monde de brutes qu'est le football professionnel.

Lors de la saison 2004, à tout juste 20 ans, Fabrice accomplit ses gammes dans le noyau B et fit même, en compagnie de son jeune (mais plus grand) frère Paolo, quelques petites apparitions lors de matches amicaux sous l'égide de Harm Van Veldhoven. C'est en juillet 2004 qu'Emilio Ferrera lui fit franchir le cap en l'intégrant dans le noyau A. Fabrice fêta sa première cape en D1 lors de la 5ème journée, le 11 septembre 2004, lorsqu'il doubla Christophe Kinet à la 77ème contre Westerlo (défaite 0-1). Il prestera finalement 11 matches sous les ordres de Don Emilio dont un match épique au CS Bruges le 12 décembre 2004 : Fabrice y connut toutes les joies en inscrivant à la 29ème notre second but (0-2) avant de se faire exclure pour abus de cartons jaunes à la 51ème, mais nous tînmes bon et gardâmes la victoire (1-2). Le FC Brussels se retrouva noyé dans une lutte sans merci pour sa survie en D1 et Robert Waseige remplaça Ferrera au pied levé. Bob the coach n'utilisa plus alors que de vieux briscards et Fabrice n'apparut hélas plus après la 22ème rencontre de ce championnat 2005.

Albert Cartier débarqua ensuite en juillet 2005 et un vent neuf souffla sur le Machtens. Fabrice allait prester pas moins de 16 matches de ce qui reste actuellement notre meilleur classement en D1. La saison 2007 aurait dû être celle de toutes les confirmations pour Djadi Fabrice Omonga, mais après un départ tonitruant avec un effectif composé de beaucoup de très jeunes joueurs, le club s'embourba dans les tréfonds du classement et dut recruter moult joueurs d'expérience au mercato d'hiver afin de se sauver. Après avoir presté 16 des 17 premiers matches de cette saison, Fabrice dut à contrecœur quitter le paquebot Molenbeekois et rejoindre l'ambitieux Oud Heverlee Louvain en D2. C'est donc sur une défaite 3-1 au Phénix Stadion du KRC Genk que Fabrice clôtura sa carrière au FC Brussels le 16 décembre 2006.

Sur la seconde moitié du championnat 2007, Fabrice évolua à 11 reprises sous le maillot blanc des Universitaires et trouva même l'ouverture à une reprise. Sa saison 2008 ne répondit pas pleinement à ses attentes, car si le club attint bien le tour final en fin de course, il ne participa guère qu'à 13 confrontations… mais il tiendra sa revanche le 23 novembre 2007 lorsqu'en seizième de finale de la Coupe de Belgique, il vint éliminer le FC Brussels sur ses terres au Machtens (2-3). En août 2008, il revint à Bruxelles et se lia avec le White Star Woluwé en D3.


<< Cliquez sur les maillots >>

Maillot offert par Julien Verstraeten.