Marc DE BUYSER


Belge, né le 13/11/1963, 2 années au RWDM, saisons 1988-1989, 65 matches (61 en D1, 4 en CB), 29 buts (26 en D1, 3 en CB).

Jeune Boomois, Marc De Buyser arriva à 16 ans à Anderlecht. Barré par la concurrence, il y végéta quelques années avant de repartir à Boom en D2 afin d'accumuler du temps de jeu. Il y réussit pleinement vu qu'il tapa dans les yeux des recruteurs Molenbeekois qui le firent signer en juillet 1987 sur l'insistance de Paul Van Himst. Nos dirigeants eurent le nez fin car il nous gratifia de deux superbes saisons personnelles.

Lors de la saison 1988, Marc fit merveille avec ses dribbles chaloupés, ses accélérations et sa magique patte gauche. Il disputa pas moins de 31 matches et ses 12 buts inscrits en firent notre meilleur buteur, bien loin devant les 6 réalisations des Bouwmeester et autre Kobla. Il avait remplacé au pied levé les malheureux attaquants de formation qu'étaient Lambic Wawa et Claus Larsen, tous deux victimes de la sorcière en ce début de saison. Il avait d'ailleurs marqué son territoire de suite puisque lors du premier match de la saison à Waregem le 19/08/1987, il avait défloré la marque dès la 10ème minute. Les victoires 5-0 contre Gand et 0-3 au Racing Jet furent de fantastiques souvenirs. Il est également " amusant " de constater que quasi tous ses buts, surtout à l'extérieur, ne furent pas inscrits en vain et qu'ils rapportèrent de très précieux points qui allaient nous permettre en fin de saison de terminer confortablement calfeutrés à la 12ème place.

La saison suivante, celle de 1989, allait bien vite devenir celle de toutes les horreurs. Le recrutement ne pouvait être plus foireux avec quatre mercenaires sur le retour et qui n'apportèrent jamais rien au club : Cluytens, Benfeld, Swinnen et Ronny Martens pour ne pas les citer. Marc De Buyser fut pratiquement le seul à surnager parmi ce panier de crabes et ses stats furent même meilleures qu'en 1988 : il presta 30 matches pour 14 buts personnels en championnat. Pas mal du tout comme bulletin pour un ailier gauche d'une équipe qui ne scora qu'à 36 reprises et ne put éviter la culbute en D2 suite à un ultime match Hitchcockien à l'Olympiapark que personne n'a oublié parmi nous. A cause de ces foutues 120 secondes de trop au FC Bruges, nous ne cadrions plus trop (et on le comprend aisément) avec les ambitions d'un joueur aussi talentueux qui ne voulait plus redescendre en D2. C'est donc avec beaucoup de regrets que nous vîmes Marc De Buyser nous quitter pour aller faire les beaux jours du CS Bruges dans un premier temps et ensuite des Hurlus Mouscronnois.

Depuis la fin de sa carrière sportive, Marc travaille dans le secteur bancaire.

<< Cliquez sur les maillots >>

Maillot offert par Marc De Buyser.