Nicolas FLAMMINI

 


Belge, né le 09/02/1979, 2 années au FC Brussels, saisons 2004-2005, 28 matches (25 en D2, 3 en CB), 0 but.

Cela faisait déjà quelques années que Nicolas Flammini arpentait le couloir gauche de l'AFC Tubize quand, en juin 1999, Serge Trimpont le contacta pour rejoindre l'Union St Gilloise en D3. Il y signa pour 2 années et hélas se blessa grièvement de suite, mais la direction unioniste crut en lui et il reçut tout de même un nouveau contrat de 2 saisons. Il allait finalement officier 4 saisons à l'Union où il joua tantôt demi-gauche tantôt meneur de jeu.

Mons et le Brussels le contactèrent alors et ce furent Johan Vermeersch et Harm Van Veldhoven qui le convainquirent de se joindre au projet FC Brussels. Sa saison 2004 fut superbe malgré qu'il y presta au poste inhabituel pour lui de back gauche. Il prit ainsi part à 25 des 34 matches de championnat mais aussi aux 3 matches de Coupe de Belgique de cette année-là. Pour une équipe qui devait dominer ses adversaires, il apportait le petit plus offensif indispensable de l'arrière, même si son intransigeance sur l'homme semblait moins naturelle, et pour cause.

Il entama donc sa carrière Molenbeekoise le mercredi 13 août 2003 par une défaite à Tirlemont qui allait placer tout le monde les pieds sur terre : il ne suffirait pas de paraître pour devenir champion de D2 ! Il participa en fait aux 21 premières rencontres de championnat avant de se blesser à la 12ème minute à Deinze le 24 janvier 2004. Il dut ensuite ronger son frein durant 8 rencontres et ne réapparut plus avant les 3 dernières minutes de la 30ème journée à Virton. Il reprit alors sa place durant les 3 matches suivants et son dernier match (notre avant-dernier) fut celui de l'apothéose et du titre le dimanche 25 avril 2004 contre Denderleeuw (4-0)… ce fut son dernier match officiel sous nos couleurs vu qu'il ne jouerait pas la dernière rencontre et que sa saison 2005 se réduirait à sa plus simple expression… En effet, Emilio Ferrera succéda à Harm Van Veldhoven pour la montée en D1 et, apparemment, Nico ne fit jamais partie des plans de l'arrogant hispanique ! Il participa bien aux six premiers matches d'entraînement de juillet 2004, mais il n'entrera jamais en compte pour un match de championnat de D1.

Il avait été tout près de son rêve qui était à bout de bras, mais il ne décrocha jamais la timbale... au contraire de son grand ami, Christ Bruno ! Après avoir regardé ses partenaires durant tous les matches aller de la compétition, il partit au mercato d'hiver en D2 vers son club de cœur, Tubize, où il officiera avec succès deux ans. Marié avec la belle Jessica, il supervisera également la construction de leur maison à Forchies-la-Marche… en rêvant toujours d'enfin goûter à la D1 ! En 2007, il rejoignit l'Olympic de Charleroi pour lequel il preste encore actuellement... alors que Tubize accéda à la D1 la même saison !

 

<< Cliquez sur les maillots >>

 

 

 

Maillot offert par Christ Bruno.