Patrick GOLLIERRE

 

Belge, né le 16/05/1960, 8 années au RWDM, saisons 1980-1987, 163 matches (123 en D1, 27 en D2, 13 en CB), 1 but (en D1).

Jeune issu du Daring tout comme l'autre Patrick (Thairet), Patrick Gollièrre fit toutes ses classes au RWDM avant d'éclore au beau milieu d'une fabuleuse génération de jeunes joueurs qui allaient tous nous valoir beaucoup de satisfaction et dont il fut le premier de cordée, le guide. Il montra ainsi la voie notamment à son pote issu lui du Racing White, Yves Degreef, avec qui il se lia très vite d'amitié : difficile en effet sur les photos en civil (hors terrain) de les voir bien loin l'un de l'autre durant la bonne décennie passée ensemble au Machtens.

Il fit donc ses premiers pas en D1 à l'âge de 19 ans le 1er septembre 1979, lors de la 2ème journée de la saison 1980, ponctués d'une victoire 1-0 contre Beringen et dont il presta d'emblée les 90 minutes. Sa stature imposante et sa rigueur impitoyable en défense centrale firent bien vite fureur, même au sein des arbitres qui lui firent une réputation usurpée et l'abonnèrent fréquemment aux cartes jaunes. Il y avait du beau monde dans sa zone et pousser sur le banc des dinosaures tels que De Vriese, Desaeyere, De Wolf ou Olsen ne s'avéra pas souvent chose aisée. Il se " contenta " en fait d'une dizaine de matches officiels lors de ses deux premières saisons dans le noyau A et ne participa malheureusement pas aux deux matches européens contre Torino. Ce n'est véritablement qu'à partir de la saison 1982 qu'il s'imposa définitivement comme un des barrons de l'équipe. Le 29 mai 1983, lors de la dernière journée du championnat, il fit même trembler les filets adverses lors d'un déplacement au Club de Bruges… but qui ne rapporta rien si ce n'est de sauver notre honneur lors d'une sévère défaite par 5 buts à 1 ! Est-ce cette coïncidence qui l'incita à ne plus réitérer cette prouesse ?

De 1982 à 1986, bon an mal an, en D1 comme en D2, il fêta sa trentaine de capes sans coup férir au bon milieu d'une fameuse bande de potes comme les Bouwmeester, Cossey, Deleu, Demesmaeker, De Nil, Degreef, Mergan, Raeven, Thairet, Van Der Elst, Van Mierlo, Trigaux, Beuckelaers et Cneudt. Seuls les problèmes financiers habituels et indissociables du label RWDM pouvaient par moments lézarder cette ambiance de franche et solidaire camaraderie. Les relations avec la nouvelle direction du repreneur Uytterhaegen gâchèrent complètement la saison 1987 dont il ne disputa que 9 rencontres (7 de championnat et 2 de Coupe de Belgique). Il presta en fait son dernier match le 7 décembre 1986 contre Lokeren (1-2) lors de la 14ème journée et n'eut plus voix au chapitre par après !

Comme Patrick travaillait aussi (et travaille toujours d'ailleurs) dans les assurances et que Paul Van Himst, arrivé entre-temps, ne désirait plus que des professionnels à temps plein dans son noyau, il nous quitta à regret pour le Tivoli de La Louvière… en même temps qu'Yves Degreef prenait la direction de Malines ! Il acheva ensuite sa carrière à Jong Lede. Le destin étant parfois coquin, il se pourrait bien qu'on recroise bien vite le grand Patrick autour d'un ou l'autre terrain Bruxellois vu que sa fille est fiancée à un footballeur bien connu des supporters du FC Brussels et de l'Union, un certain Gertjan Martens…


<< Cliquez sur les maillots >>

Maillot offert par Patrick Gollièrre.