Ricardo MAGRO


Belge, né le 03/09/1982, 1 année au RWDM, saison 2002, 12 matches (tous en D1), 3 buts (tous en D1).

D'origine Italienne par son père, Ricardo Magro est originaire de Clabecq comme son illustre prédécesseur Michel De Wolf. Il traversa toutes les équipes d'âge en figurant en tête du classement des buteurs et jouissait d'une solide réputation de goal-getter. Il était l'avant-centre voleur de buts type, il traînait toujours au bon endroit, était de tous les bons coups et, surtout, il ne lui fallait pas trois occasions pour en convertir une ! Le club étant en grosse difficulté financière lors de cette avant-saison 2002 (et encore c'était bien pire au décompte que ce qui se disait !), on fit plus confiance, à raison, à nos jeunes ! Il trouva d'ailleurs l'ouverture dès son premier match amical de la saison, le 11 juillet 2001 à Wolvertem, en prenant la mesure de Strombeek,0-3. Il réédita cette excellente habitude lors de nombre de matches amicaux au White Star, à la Royale Union, contre l'équipe nationale militaire, à Nivelles (2x) et au SV Asse (5x !!!). C'est donc très logiquement qu'à 18 ans, il fut titularisé pour la première rencontre de championnat et qu'il foula enfin les pelouses de D1 le 11 août 2001 à Lommel. Hélas pour lui, suite à une floche d'Ibou Kargbo, Wilfried Godart n'eut d'autre ressource que de stopper fautivement son adversaire en face à face et fut logiquement expulsé dès la 37ème minute… et donc, dans ce cas-là, c'est souvent l'attaquant qui paie la note lors de l'entrée en jeu du gardien réserve… et c'est ce qui arriva pour le pauvre Ricardo bien déçu ! Il défia encore partiellement le Standard, le GBA, St Trond (son premier match de D1 au Machtens le 15 septembre 2001) et Mouscron lors du mois de septembre. Il ne joua plus ensuite avant le second tour et le match retour de 2 février 2002 au GBA, mais quel match de sa part ! Tous les supporters s'en souviennent encore : le match était fini, on était mené 2-0 et il restait 10 minutes de jeu lorsque Ricardo doubla Origi… il réduisit l'écart moins de 120 secondes plus tard en prolongeant un penalty raté de Laurent Fassotte avant d'égaliser 5 minutes après : 2-2, incroyable, la Belgique entière du football allait découvrir ce soir-là un teenager calme et pondéré lors de son interview à Match1 ! Il presta d'ailleurs les 6 matches suivants contre St Trond, Mouscron, Westerlo, Lokeren, Beveren et Antwerp. Il trouva encore une fois le chemin des filets au Freethiel le 9 mars 2002 en faisant 0-2 à la 19ème minute, score final 1-3 ! La 27ème rencontre de 2002 fut sa dernière sous nos couleurs, le 17 mars 2002, lors d'une victoire 2-0 contre l'Antwerp. Il avait donc pour ses très prometteurs débuts en D1 au sein d'un club exsangue honoré 12 capes en championnat et scoré à 3 reprises ! A cause de la radiation du club en ce funeste 16 août 2002, Ricardo dut se trouver un nouvel employeur.

Ricardo continua encore à scorer dans tous les clubs qu'il fréquenta par la suite comme la RAAL, Mouscron et Ostende. Vu que les clubs Belges, exsangues financièrement, ne s'intéressent plus qu'à de jeunes étrangers qui leur reviennent moins chers, Ricardo dut même s'exiler temporairement en Grèce à l'Ethnikos Asteras. Il rejouera ensuite en 2008 en D3 avec La Louvière. Hélas, d'irrémédiables déboires financiers empêchèrent la RAAL de rejoindre la D2... que Ricardo rejoignit pour la saison 2009 en signant au Deinze KMSK où il croisera la route du FC Brussels !

 

<< Cliquez sur les maillots >>

 

Maillot offert par Ricardo Magro.