Slobodan MILETIC

Yougoslave, né le 19/08/1968, 3 années au RWDM, saisons 1998-2000, 46 matches (28 en D1, 10 en D2, 6 en CB, 2 en CL), 7 buts (tous en D1).

Le fantasque Yougoslave Slobodan Miletic nous arriva du club Norvégien de Start Kristiansand en juillet 1997. Reconnaissons-le tout de go, ce milieu de terrain offensif était pétri de talent, savait tout faire et était très agréable à regarder jouer, mais son hygiène de vie et son léger embonpoint (que la bonne bibine lui conférait) n'étaient pas vraiment celles d'un sportif de haut niveau sans quoi il aurait fait une toute autre carrière. Et pourtant, quand il avait décidé de jouer, quelle technique, quelle vitesse et quelle vista !

Il débuta donc pour le RWDM le 9 août 1997, journée d'ouverture de la saison, par une défaite 3-1 à Ekeren. Il se mit en évidence dès la semaine suivante lors d'une victoire célèbre : 0-2 au Parc Astrid. Dès le troisième match, il inscrivit son premier but sous nos couleurs le 24 août en rétablissant la parité contre Alost. Il trouvera finalement 7 fois le chemin des filets tout en prestant 28 matches de championnat. Il sauva encore notre honneur à Harelbeke le 2 octobre 1997 (4-1) avant d'entrer de plein pied dans la légende du RWDM ! En effet, après qu'Olivier Malcorps eut scoré une fois contre Beveren le 18 octobre, nous comptions à ce moment-là 999 buts à notre compteur en D1. J'avais donc envoyé un fax au manager de l'époque, Herman Van Holsbeek, pour lui signaler que le prochain goal serait notre 1000ème… qui tomba le 14 novembre 1997 à 20h12 lors d'un déplacement extraordinaire (3-4) à Gand, des pieds de Slobodan qui, finalement, en inscrivit deux ce soir-là ! Van Holsbeek ne l'oublia pas et me fit le grand honneur de me permettre de donner le coup d'envoi du match contre le Standard le 30 novembre 1997 tout en offrant une bouteille de champagne à Solobodan dans le rond central : un grand et émouvant souvenir ! Slobodan me la rendit en souvenir et elle trône toujours (pleine) dans mon bureau près d'une décennie plus tard ! Le 14 novembre, il scora encore pour nous offrir la victoire à l'Antwerp 3-4, mais ce fut son goal suivant qui nous remplit d'aise le 25 janvier 1998 lorsqu'il rétablit la parité à la 62ème contre l'encombrant voisin anderlechtois, 2-2 ! Pour la St Valentin, il nous permit à nouveau d'arracher un point à St Trond le 14 février 1998 en répondant à un goal de Marc Wuyts (1-1). Il ne trouva plus le chemin des filets lors des 12 derniers matches et ne participa plus qu'à 2 des 6 derniers matches… s'il avait été plus motivé, peut-être aurions-nous accroché ce malheureux petit point qui nous manqua pour sauver notre tête en D1 ?! Nos dirigeants virent gros en D2 et gardèrent quasi l'ensemble du noyau pro pour remonter directement, et c'est donc à contre-cœur et démotivé que Slobodan resta, mais il ne fit plus que quelques apparitions furtives. Il participa ainsi partiellement aux 3 matches de Coupe de Belgique et à seulement 6 matches de championnat sans jamais trouver le chemin des filets. Il disparut partiellement de la circulation le 27 février 1999 lors d'une défaite contre Roulers (2-3) alors qu'il restait encore 12 manches à disputer ! On ne s'attendait plus à le revoir, mais il fit à nouveau quelques piges lors de la saison 2000 avec seulement un total de 7 capes dont à peine 4 en championnat. Il accomplit ses dernières 27 minutes sous notre vareuse le 9 octobre 1999 lors d'une victoire 3-0 contre Roulers et disparut ensuite complètement de la circulation. Il faillit ensuite se lier à un club de D3 Allemande mais se retrouva finalement en Macédoine au Vardar Skopje. Quand je repense au fabuleux joueur de 1998, un seul mot me vient à l'esprit : gâchis !


<< Cliquez sur les maillots >>

 

 

Maillot offert par Patrick Gobbe.