Steen THYCHOSEN

 

 

Danois, né le 22/09/1958, 2 années au RWDM, saisons 1982-1983, 56 matches (51 en D1, 5 en CB), 19 buts (14 en D1, 5 en CB).

 

Originaire de Vejle (qui signifie " passage à gué ") dans la péninsule sud du Jutland, le Danois Steen Thychosen en est devenu un éternel symbole sportif. Il passa toute son enfance dans la cité industrielle réputée pour son coton et ses milliers de hêtres. Arrosée par la Vejle et la Grejs, la " Manchester du Danemark " abrite bien entendu également un des clubs phares du pays, le Vejle Boldklub, fondé en 1891 et totalisant actuellement 5 titres et 6 coupes. Steen Thychosen s'affilia au club local de Vejle FC dès ses 10 ans et fit directement valoir de grandes qualités de vitesse et de perforation sur le flanc droit de l'attaque. Sa majorité acquise, il rallia tout naturellement la section professionnelle du Vejle BK et perça de suite au plus haut niveau national. Dès sa première saison, en 1977, il remporta la Coupe du Danemark, prémisse annonciateur du titre de Champion enlevé l'année suivante. Steen Thychosen intégra les Internationaux Danois -21 ans lors de cette période et prit part aux Championnats d'Europe de la catégorie. Il participera à 4 rencontres et inscrira même 2 buts lors des quarts de finale contre les Bulgares.

Après deux saisons au Vejle Stadion et tout auréolé de ses deux titres, le jeune Steen fut enrôlé par un géant de la Bundesliga, le Borussia Moenchengladbach, où il allait demeurer 3 saisons durant, rejoignant de la sorte au Bökelberg son idole et ancienne figure emblématique de Vejle, Allan Simonsen. Steen y côtoya également une pléiade de vedettes parmi lesquelles Lothar Matthäus et Berti Vogts. Il ne participa qu'à 3 joutes lors de sa saison inaugurale (1979) mais put tout de même prendre place sur le banc pour l'apothéose de la saison du Borussia, la finale de la Coupe de l'UEFA remportée face à l'Etoile Rouge de Belgrade. En 1980, il participa alors à 10 rencontres de Bundesliga sans encore trouver l'ouverture et prit également part à une nouvelle finale de la Coupe de l'UEFA, cette fois perdue, face à l'Eintracht Francfort. Sa saison 1981 allait s'avérer plus prolifique pour ses statistiques puisqu'il allait disputer 14 rencontres tout en scorant à deux reprises : la première fois contre le FC Shalke 04 (victoire 3-1 le 19 août 1980) et ensuite à l'Arminia Bielefeld (victoire 2-3 le 23 août). Après s'être classé 6ème et 7ème du championnat allemand et n'avoir pu prendre part qu'à 27 rencontres en 3 ans, Steen comprit qu'il lui faudrait changer de club afin de s'offrir plus de temps de jeu, surtout après la naissance d'un différend avec son entraîneur Jupp Heynckes.

Thychosen se mit alors en chasse et André Denul lui proposa un test au RWDM… qui s'avéra digne des plus beaux romans d'espionnage. En effet, appartenant encore au Borussia, Steen ne pouvait bien entendu pas participer sous les couleurs d'un autre club à une compétition européenne comme la Coupe d'Eté (rebaptisée cette année en Coupe Rappan, en hommage à Karl Rappan, un ancien entraîneur et tacticien qui eut son heure de célébrité comme inventeur du système défensif du " verrou suisse " que les Italiens transformèrent plus tard en " catenaccio "). Toutefois, impatient de constater ce qu'il avait dans les tripes, le RWDM l'inscrivit bel et bien sur la feuille de match contre les Young Boys de Berne sous le vocable d'Alain Cneudt ! L'entourloupe aurait pu fonctionner si le seul but du match n'avait été inscrit par l'usurpateur, aussitôt démasqué par les instances européennes. Si le RWDM dut bien se délester d'une amende de 15000 francs suisses, il acquit par contre le plaisir et la certitude d'avoir dénicher l'oiseau rare qu'il pistait. Johan Boskamp se mua en porte-parole des autres joueurs et exigea l'engagement du Danois auprès de notre direction. Steen élut donc domicile rue de la Belle au Bois Dormant et devint ainsi le successeur des Kersten Bjerre, Benny Nielsen et Morten Olsen au stade Edmond Machtens.

Steen Thychosen se mit directement tous les Bxl Boys en poche et devint bien vite la coqueluche de tous les supporters qui le surnommèrent bien affectueusement " Tichke " (sans aucun rapport avec la taille de son appendice reproducteur bien entendu !). Steen disputa son premier match officiel le 26 juin 1981 lors d'une splendide victoire 2-1 contre le Club de Bruges, mais c'est quatre jours plus tard qu'il allait défrayer la chronique pour la première fois en réalisant 4 buts en moins de 20 minutes en Coupe de Belgique à Tirlemont (0-6). Sa carrière Molenbeekoise était lancée et n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Virevoltant, il allait bien vite semer le désarroi au sein des défenses du royaume. Non seulement Tichke aida à merveille le vieux baroudeur surfaces qu'était Nico Jansen, mais il allait également atteindre le score non négligeable de 10 buts pour 31 matches prestés. Il inscrivit son premier but en championnat contre Winterslag lors de la 3ème journée, le 12 septembre 1981 (1-1). Il récidiva ensuite contre Malines, à Beringen, contre l'Antwerp, à Lokeren, contre le Lierse, contre le Cercle, contre Beveren et, last but not least, au Parc Astrid. C'est bien entendu ce goal précis que nous retiendrons tous plus aisément puisqu'il nous offrit la victoire chez nos voisins de St Guidon le 27 mars 1982. Il avait inscrit l'unique but de la rencontre à la 25ème avant d'être remplacé par Alain Cneudt (le vrai !), ce qui nous valut une situation cocasse à la fin du match lorsque tous les joueurs vinrent féliciter le long du terrain un Tichke déjà rhabillé en civil.

Blessé, Steen Thychosen loupa le début de la saison 1983 et n'entra en lice qu'au 8ème match à Courtrai le 26 septembre 1982. Il prestera finalement 20 rencontres et inscrira seulement 4 buts lors de son second championnat belge : le 28 novembre 1982 contre Waregem (2-0), le 16 janvier 1983 contre Waterschei (2-0), le 23 janvier à Seraing (1-1) et enfin le 30 avril au Beerschot (1-1). Tichke prendra définitivement congé des supporters Molenbeekois le 29 mai 1983 lors d'un calamiteux déplacement au Club de Bruges (5-1). Certes, notre Tichke ne presta que deux saisons chez nous, mais il demeure vivace à jamais dans nos cœurs et nos mémoires.

Steen Thychosen choisit alors de retourner au pays à l'aube de la saison 1984 et rejoignit les revenants Allan Simonsen (Ballon d'Or en 1979) et John Sivebaek au Vejle BK. Steen allait littéralement exploser et faire feu de toutes parts lors de cette fabuleuse année : non seulement il devint le meilleur buteur de la compétition avec ses 24 réalisations, mais son club décrocha son 5ème titre, le premier depuis sa première période à Vejle en 1978. Au sortir d'une telle saison, il intégra enfin le noyau de l'équipe nationale A du Danemark qui regorgeait alors de véritables stars. Il fêta sa première cape le 8 juin 1984 contre la Bulgarie lors d'un match préparatoire à l'Euro Français auquel il fut également convié parmi les 22 Danois sous la vareuse n° 17. La concurrence des stars exilées telles les Preben Elkjaer Larsen, Michael Laudrup et autre Kenneth Brylle (qu'il côtoya d'ailleurs à Vejle) s'avéra trop imposante pour qu'il puisse hélas revendiquer une seule minute de jeu lors de cet Euro où le Danemark écarta notamment les Diables Rouges en groupe éliminatoire (3-2 alors qu'ils furent menés 0-2). Il reçut toutefois une deuxième et dernière cape lors des éliminatoires de l'Euro suivant le 29 octobre 1986 (victoire 1-0 contre la Finlande). La saison 1985 de Vejle ne fut pas aussi performante et Steen décida alors de retenter une pécuniaire aventure extra muros.

Tichke s'exila donc en Suisse et se lia avec le club de Lausanne Sports en juillet 1985. Sa saison 1986 fut excellente en tous points puisqu'il devint meilleur buteur du championnat helvète avec 21 buts au compteur, tout en classant son team en 6ème position. En 1987, il réalisa à nouveau un remarquable parcours en terminant à la seconde position des buteurs avec 23 réalisations. Après deux saisons lucratives, Tichke ne put à nouveau résister à l'appel du cœur et rejoignit pour la troisième fois son club de Vejle BK. Il y disputera encore 5 saisons pleines avant de remiser définitivement ses crampons à la suite d'une victoire 2-1 contre le B 1913 de Copenhague le 14 novembre 1993. Imaginez-vous que sur ses 3 périodes et 9 années passées au Vejle BK, Steen totalisa pas moins de 252 capes pour le total très appréciable de 101 buts.

Bien entendu, Steen continua à graviter autour de son club de toujours qui traversa ensuite une longue crise autant sportive que financière. Il en devint même l'entraîneur l'espace d'une saison (2004) tandis que son fils Jakob assura la relève au sein des rouges et blancs.

<< Cliquez sur les maillots >>

Maillot offert par Marc Trigaux.