JEUNESSE ARLON - FC BLEID MOLENBEEK

2 - 0

Di 12/08/2012 / FC JEUNESSE LORRAINE ARLON (Prom.D) - FC BLEID MOLENBEEK 2-0.

Hatefi, Charlet, Triantafillidis, Shamavu, Del Molino, El Boubsi, Mununga, Mourchid (58' Kitenge), Bellia (82' Janssens), Seddoh, Yalic.

CR : El Boubsi (65', 2cj). / CJ : Charlet, Triantafillidis, Del Molino, El Boubsi. / Arbitre : Smeets. / Assistance : 150. / Eliminé.

75' Kudimbana (pen) (1-0), 87' Gengoux (2-0).

Jean-Philippe Charlet

Hamza Mourchid

Hamza El Boubsi

Enzo Bellia

Nicolas Hatefi

Kodjoni Seddoh

Le tournant du match : la très sévère exclusion d'El Boubsi !

Pour ce premier match officiel, le FC Bleid Molenbeek se déplaçait à Arlon pour le compte du 3ème tour de la coupe de Belgique (Cofidis Cup : vivons à crédit c'est plus sympa).

La Jeunesse locale nous accueillait après avoir éliminé respectivement R.ES.Champlonaise et R.All.FC.Oppagne-Wéris (deux clubs de la même province).

Après ce long déplacement, tout bon supporteur se rend à la buvette locale pour prendre la température des lieux.

Bonjour Madame : " Une mousse et un coca, svp " ; " Ah, mon bon Monsieur, il faut prendre un ticket au fond à gauche (La buvette est vide, de chez vide et on se demande si le match va bien avoir lieu là). "

La patronne me regarde bizarrement, nous sirotons notre boisson car on a largement le temps (on a "calculé" plus que large).

La patronne me " scanne " une deuxième fois, elle se détend, il faut dire que nous n'avons pas l'air de hooligans et que j'ai déjà pris quelques clichés.

Je veux m'informer sur l'histoire de notre hôte " Vous avez fusionné, il y a longtemps ? ".
Fusion ?? Quoi !! Non mon bon monsieur !!! Absorption, oui !!! Les gars d'en face, ils n'avaient plus une tune, heureusement qu'on était là pour les aider
sinon c'était faillite, radié, plus d'équipe de jeunes, etc…. Je vais vous expliquer. STOP !!! J'ai dû le crier ou la bonne dame l'a deviné dans mon regard car elle s'est arrêtée net.

Revenons aux choses sérieuses, je descends au bord du terrain pour prendre mes premières photos.

L'équipementier MASS a livré de nouveaux maillots d'entraînement noirs et surprise, le kiné est en fait une kiné (je suis certain qu'elle va avoir du boulot).

Les joueurs sont tendus comme des arcs, je les connais tous et ils me connaissent tous (j'ai vu tous les matches amicaux). Seul Nicola (Hatefi) me fait un timide signe de la main.

Le début de match confirme cette impression, nous restons dans notre moitié de terrain pendant 5 minutes et les mauvaises passes se multiplient. David Triantafillidis recadre les plus jeunes (donc l'essentiel de l'équipe) et Nicola Hatefi joue son rôle de capitaine à la perfection (celui lui va comme un gant…).

Ces 5 minutes me paraissent interminables mais les échanges s'équilibrent dans un match fermé qui est interrompu une première fois par l'arbitre pour permettre aux joueurs de se réhydrater (il fait très chaud).

A la 23ème minute, Yalic Georges délivre un coup franc au deuxième poteau, et Eddy Shamavu surgit pour propulser le ballon de la tête dans les filets de Sindic. L'arbitre signale un hors-jeu peu évident et annule le but.

Je note encore une occasion de part et d'autre, une carte jaune pour Hamza El Boubsi ainsi qu'une inclinaison du terrain qui devrait nous favoriser en deuxième mi-temps.

La deuxième mi-temps recommence avec un changement important, Enzo Bellia qui était positionné, pour ne pas dire sacrifié à l'avant-centre " redescend " demi-droit et l'équipe joue sans véritable attaquant.

De toute ma " carrière " de supporter, je n'ai connu qu'un seul joueur capable de se débrouiller avec des pershings qui passaient au-dessus de sa tête : Mark Williams !

Vu l'inclinaison du terrain et l'entrejeu plus étoffé, nous dominons stérilement.

A la 65ème minute, Hamza El Boubsi reçoit sa deuxième carte jaune, à nouveau très sévère mais la physionomie du match ne change paradoxalement pas pendant 10 minutes.

Et là patatras, 2 coups du sort pour le prix d'un : l'arbitre sanctionne une main involontaire en dehors du rectangle par un penalty, Nicola Hatefi arrête celui-ci et l'arbitre le fait recommencer.

Trop is te veel, du coup je me surprends à vouloir noter le nom de Monsieur Smeets dans mon calpin. Les erreurs sont humaines…dit-on dans ces cas- là.

Hamza Mourchid très léger est déjà descendu depuis longtemps lorsque Michael Janssens remplace à son tour Enzo Bellia.

S'il nous manque du poids devant, maintenant cette lacune est comblée mais Michael Janssens est un défenseur et les ballons n'arrivent toujours pas dans le rectangle adverse.

A la 85ème minute, Yalis Georges tente une transversale tendue magnifiquement amortie par le postérieur de l'arbitre, ce qui permet à Arlon de planter une deuxième banderille fatale à la jeune équipe molenbeekoise.

David Trintafillidis se fait encore peindre le nez en jaune pour un tackle so British et puis trouve de la tête le piquet du but dans les arrêts de jeu d'un match où rien ne nous aura été épargné.

L'élimination d'entrée de lice en coupe de Belgique, je connais, nous connaissons tous, mais cela fait toujours mal surtout quand il y a moyen de passer ce foutu maudit tour.

 

 

 

 

Dès que les joueurs montent sur la pelouse...

(Texte et Photos de Michel Oosters)

Olivier Gaspar, l'entraîneur des gardiens et notre nouvelle kiné.

Notre très remarquée kiné...

... va y avoir des carotteurs !

Le coach et manager sportif, Michel de Wolf

Notre T2 André Delieu

Le magnifique caleçon aux bonnes couleurs de David Triantafillidis...

le même habillé !