RCS VISE - FC BRUSSELS

3 - 1

(2) Me 29/08/2012 / CS VISE - FC BRUSSELS 3-1.

Coqu, El Banouhi, Heris, Kawaya, Essikal, Tunani, Aalhoul (69' Doudouh), G.Cabeke, Tonini (69' Karagianis), Siani, Nahimana (79' Nicaise).

CR : Essikal (45'), Heris (88', 2cj). / CJ : G.Cabeke, Coqu, Heris. / Arbitre : Alho-Guerreiro. / Assistance : 500. / Classement : 17è.

27' Masmanidis (1-0), 42' Siani (pen) (1-1), 89' Masmanidis (pen) (2-1), 94' Makiese (3-1).

Difficile d'être à deux endroits en même temps, quand le cœur balance faut faire un choix. Zob ayant dit oui à Huy, il lui fallait un p'tit coup de main pour sa review du Brussels. Exercice difficile, certes mais je m'y colle avec plaisir.
Pour cette deuxième journée de championnat, le calendrier nous réserve un déplacement au C.S. Visé, l'une des grosses cylindrées de notre " Belgacom League ".
Racheté en avril 2011 par le groupe indonésien " Bakrie " (aperçu en son temps dans les travées du Machtens), le club ne cache pas ses ambitions et désire rejoindre au plus vite la D1. Et il y a mis les moyens : cet été, Chris Makiese, Ioannis Masmanidis, Zinou Chergui ou encore Daan De Pever (ancien de la maison) ont rejoint la province de Liège pour renforcer un groupe déjà talentueux. Après un nul concédé in extremis à Saint-Nicolas et une élimination en coupe à Saint-Trond (4-2 aux penalties), les Visétois auront à cœur de garder les trois points " at home " et de renvoyer le Saint-Brussels à ses études. Autant dire que la mission s'annonce délicate et périlleuse… En route pour Visé et le stade de la " Cité de l'Oie ".
Mon G.P.S m'indique 121 km, je me mets à rêver d'une victoire surprise, d'un coup de génie de Siani, d'une chevauchée fantastique de Nahimana,… Ce Brussels me plait, il en veut. Les jeunes ont apporté un vent de fraicheur, ils mouillent le maillot et sont à l'écoute. A Lede, Ils étaient 13 sur la feuille de match à être issus de notre école des jeunes. La plupart jouent ensemble depuis les minimes. Des gars comme Heris, Cabeke, Kawaya (je ne vais pas tous les citer) ont l'esprit " Molenbeek ". Ils méritent qu'on les soutienne. Les transferts me semblent judicieux. Il est trop tôt pour juger mais quelque chose se met en place, on est dans une dynamique positive. La victoire en coupe face à Liège a fait un bien fou. Noureddine Zaiour fait du bon boulot. Non, il n'a pas secondé Sollied à L'Olympiakos. Non, il n'a pas marqué un but de légende en phase finale de coupe du monde. Mais il est au club depuis cinq ans, connait ses joueurs sur le bout des doigts et quelque chose me dit qu'il a beaucoup d'ambition. Non, je ne m'emballe pas, disons qu'on a connu des débuts de saison plus laborieux.
Il me reste 51 km à rouler quand les feux de détresse d'un véhicule à l'arrêt captent mon attention. La silhouette qui se tient à côte de la voiture me semble familière, je m'approche… mais oui, c'est bien lui : Jo De Rop vient d'être lâché par sa Mercedes. Du folklore bruxellois le long de la E40, plus rien ne m'étonne.
Me voilà enfin arrivé, le parking réservé aux visiteurs me semble vide, très vide même. Roger est le premier à m'accueillir, il m'annonce que le coup d'envoi est reporté de 15 minutes pour cause d'embouteillages. Quelques instants plus tard et 9 euros en moins dans les poches, je m'installe en tribune " debout ". L'échauffement se termine, Tunani sera finalement de la partie tout comme Tonini qui, enfin qualifié, est préféré à Doudouh.
Entre temps, ils sont une petite centaine à m'avoir rejoint. Des habitués pour la plupart. Deux, trois drapeaux font même leur apparition. C'est timide mais nous n'avons jamais été très nombreux à Visé. Les joueurs font leur apparition sous une sono assourdissante (elle est bien la seule), Nicaise et Dia prennent place sur le banc.
L'entame du match est équilibrée, les deux équipes s'observent. Nous sommes les premiers à être dangereux, Tonini s'échappe sur le flanc gauche mais sa frappe est trop molle pour inquiéter Ingrassia. Visé contrôle de plus en plus les échanges mais sa domination est stérile. Il en faut plus pour malmener le duo Heris-Kawaya (transformé depuis son passage à Temse). Tunani est méconnaissable et accumule les mauvais choix, Tonini et Nahimana (nos deux fusées) multiplient les appels en profondeur mais c'est trop brouillon. On peut leur faire mal en contre, leurs deux arrières centraux sont aussi rapides que Juhasz.
A la 24ème, Masmanidis est laissé seul au grand rectangle, il arme et frappe. Une occasion, un but. 1-0.
Le Brussels accuse le coup, Visé pousse. Coqu gagne son face à face et sauve le match. Le meilleur transfert jusqu'à présent.
Petit à petit le Brussels reprend ses esprits. On combine de mieux en mieux. A la 37ème, Cabeke déborde et se fait faucher dans le rectangle. Siani prend ses responsabilités et transforme le penalty qu'il avait loupé la semaine dernière. On se dirige vers la mi-temps quand l'arbitre décide de se mettre en évidence et brandit un bristol rouge très (trop) sévère à Essikal. Pour la deuxième fois en cinq jours, le Brussels devra jouer plus de 45 minutes à 10.
La deuxième mi-temps est à l'image de la première, Visé est incapable d'accélérer et ne profite pas de sa supériorité numérique. On met de temps en temps le nez à la fenêtre mais les jambes deviennent lourdes. Tonini (en manque de rythme) et Aalhoul (encore très bon hier soir) laissent leurs places à Doudouh et Karagianis. Ce dernier nous fait croire au 1-2 quand son coup-franc retombe dans le filet latéral du but Visétois. Nahimana (c'est le même que l'année passée ?), épuisé, est remplacé par Nicaise qui vient apporter de la taille dans l'entrejeu. On y croit de plus en plus. L'exploit est à notre portée jusqu'à ce que Jonathan " Pilou " Heris subisse un blackout catastrophique : sur un centre anodin, il s'aide de la main pour dégager le cuir… penalty, deuxième jaune, Masmanidis, 2-1, game over.
On termine le match à 9, le 3-1 est anecdotique. Grosse déception car nous n'étions pas inférieurs. La bonne série s'arrête brutalement. Néanmoins, il y a beaucoup de choses positives à retenir. Ce Brussels me plait.
Je quitte le stade déçu, Heris, Essikal et Tunani seront prochainement suspendus. Il nous manque un attaquant, le temps presse. Des noms circulent : Rossini, Mokulu, Boere…
Mon G.P.S. indique 121 km, J'allume la radio. Les résultats en D2 sont surprenants, Kim est éliminée par une joueuse de 18 ans et fait ses adieux au circuit, Bleid-Molenbeek est battu à Huy, la route va être longue…

(Texte de Michael Marx)