FC BLEID MOLENBEEK - ROYAL ENTENTE BERTRIX

1 - 2

(4) Di 02/09/2012 / FC BLEID MOLENBEEK - BERTRIX 1-2 (à Rebecq).

Hatefi, Kitenge (46' Seddoh), Haïdara, Triantafillidis, Del Molino, Mourchid, Yalic (81' Eke-Akanga), Alageyik, Janssens, Bellia, Shamavu.

CJ : Shamavu. / Arbitre : De Naeyer. / Assistance : 120. / Classement : 18è.

9' Janssens (1-0), 33' Moing (1-1), 42' Moing (1-2).

Merci pour l'accueil à la RUS Rebecquoise !

Michel De Wolf et le président de Bertrix, un gentleman qui sait ce que veut dire fair-play... pas comme ceux de Verviers !

Dégagement d'Hatefi

Echauffement

Le retour de Miss Kiné (on était inquiets depuis Arlon), avec Alageyik

Nicola s'est blessé, Miss Kiné accourt

Haïdara et Bellia

Del Molino

Deuxième match à "domicile", premier but de la saison mais une nouvelle défaite… Après de nouvelles tribulations, c'est finalement à Rebecq qu'eut lieu cette rencontre face à Bertrix, après qu'il se fut avéré impossible de le faire à Wemmel (plan A) et à Etterbeek (plan B). L'Union Belge refusa que la rencontre se déroule au stade Guy Thys d'Etterbeek en raison de l'étroitesse du terrain. Renseignements pris, les règles en vigueur concernant les dimensions des terrains sont différentes selon qu'il s'agisse d'une rencontre de Nationale ou de Provinciale. Reste à espérer pour le RRC Etterbeek (qui évolue en première provinciale) qu'ils ne montent pas en Promotion, sans quoi…
Finalement c'est donc à Rebecq (dont l'équipe locale évolue également en première provinciale, mais sur un terrain aux dimensions de Nationale donc !) que Michel De Wolf trouva la solution en dernière minute. Il faut aussi rendre grâce aux dirigeants de Bertrix qui acceptèrent le changement de stade (à plus de 7 kms du lieu déclaré, soit l'inaccessible stade Machtens, sorte de cité interdite protégée des intrusions d'autres clubs par le despote local et qui a mis à sa botte les potentats communaux, pour des raisons obscures que le commun des mortels se doit d'ignorer). Sans quoi, c'était la rencontre perdue par forfait.
Désagréable surprise en arrivant à Rebecq (cette lointaine citée de notre immense pays, située à l'astronomique distance de 32 kms de Molenbeek), la très faible présence de sympathisants de notre cru, à peine une cinquantaine en étant généreux. Déception qui me valut de me laisser aller à des commentaires peu charitables le soir de la rencontre sur un réseau social bien connu et dont je fais parfois trop souvent l'usage pour me laisser aller à des commentaires et réflexions peu amènes et parfois franchement insultantes à l'égard de certaines personnes… il faut bien avouer que c'est parfois exagéré, et je tiens à m'excuser auprès des personnes que j'ai pu offenser. J'ai tenu ces propos par désillusion et abattement et l'abus d'un certain liquide jaune a fait le reste… Je devrais pourtant le savoir qu'Internet est un monde dangereux, cela m'a valu déjà plusieurs déboires, insultes et même menaces par le passé. Beaucoup, si pas tout, y est lu et interprété. Rien que la review précédente m'a valu des messages privés réprobateurs… Donc, j'ai pris la résolution, que j'espère définitive (mais je me connais que trop bien, elle risque de voler en éclats à la première occasion) de ne plus émettre de commentaires et opinions trop personnelles sur ce média social et de rester lisse et politiquement correct, après tout c'est la règle qui est aujourd'hui de mise dans notre monde. Parenthèse définitivement terminée.
Sur le terrain, l'équipe prit l'avance en inscrivant le premier but officiel du club, un but que j'ai bien entendu loupé, distrait par mon fils qui m'avait accompagné jusque là ! Pas grave, il s'agit de bonnes vieilles habitudes ! Malgré cela, Bertrix était l'équipe la plus forte en cette première mi-temps et inscrivit coup sur coup deux buts. Sans un brillant Hatefi dans les cages, l'addition aurait été beaucoup plus salée. La défense qui était le point fort de l'équipe lors des premiers matches me parut particulièrement fébrile ce dimanche. Par contre, en deuxième mi-temps, Bertrix sembla se contenter de ce score, une attitude étonnante que j'avais déjà pu observer de la part de Huy lors du match précédent. Ce qui me laisse penser que cette division 3 n'est pas aussi inabordable que cela. Dès que les nouveaux attaquants seront qualifiés (oui mais quand ?), cela ira certainement mieux.
Pour terminer, buvette bien sympathique à Rebecq, en compagnie des supporters Bertrigeois qui ne l'étaient pas moins. Et puis dérapage non contrôlé sur le réseau social que vous savez (voir plus haut)…
Suite de la saga ce dimanche ( ?) contre l'UR La Louvière Centre (ex URS Centre) ! Nul doute que les incertitudes entourant le lieu de cette rencontre apporteront encore un peu d'eau au moulin de certains journalistes, en particulier un bien connu d'un quotidien régional bruxellois, qui fut jadis sympathisant du RWDM mais qui est aujourd'hui inféodé au pouvoir en place au stade Machtens. Son éditorial dans l'édition de lundi dernier était un modèle du genre de mauvaise foi. Au lieu de s'en prendre aux vrais responsables de cette situation, que tout le monde connaît, il préfère - et c'est beaucoup plus facile dans sa situation - frapper sur un homme à terre. Triste mais finalement pas étonnant du tout…

Photomontage du premier but officiel du club !

Homérique mêlée dans notre rectangle.

Alageyik et le géant Haïdara

 

(Texte de Zizou et Photos de Michel Oosters)

Mourchid donneur d'assist du 1er but officiel du club !

Michael Janssens, premier buteur officiel du club !

Del Molino et Alageyik au combat

Pierrot "ticketman"

Didier et Serge "State"

Didier (sans bière) et Kevin

Opa Serge, bon pied bon oeil !

Attention, ceci n'est pas une photo-montage !

Nicole, Benoît et Philippe

Enzo Bellia au tapis