FC BRUSSELS - ASE EUPEN

2 - 1

(6) Ve 21/09/2012 / FC BRUSSELS - ASE EUPEN 2-1.

Coqu, El Banouhi, Heris, Tunani, Kawaya, Aalhoul (83' Karagianis), Bonnes, Nollevaux, G.Cabeke, Siani, Gounongbe (65' Nahimana).

CJ : Nollevaux, Tunani, Karagianis. / Arbitre : Lagaert. / Assistance : 450. / Classement : 18è.

33' Aalhoul (1-0), 77' Ibusuki (1-1), 92' Nahimana (2-1).

Le marquoir est prêt, nous aussi !

Vue de la Tribune Bloc C

Vue sur Tribune Business

Vue du match

Vue sur l'autre goal et horloge

Jérôme Nollevaux accrocheur

Jonathan Heris pas à la fête avec Ibusuki

Geoffrey Cabeke protège son cuir

Sébastien Siani en action

Tunani énergique

Gounongbe dans les airs

Jérôme se bat

Jonathan Heris

Gounongbe convoite le cuir

Riche semaine télévisuelle. AC Milan / rsca, Real Madrid / Man City, mardi, Chelsea / Juve (quel match!) le mercredi, Bruges qui parait-il jouait jeudi ainsi que Genk vainqueur d'un bien faiblard Videoton. Honte aux Buffalos.


Mais le clou de la semaine, c'était bien entendu le vendredi avec FC Brussels / AS Eupen devant les caméras de Belgacom TV, qui ont toujours eu le chic pour dénicher les grandes rencontres.


Arrivé au socio, je me vois chargé par l'Associated Press of Molenbeek de pondre une review. Que d'honneur. Mais quelle pression de succéder aux plumes acerbes et trempées dans le vitriol de Zizou et du Zob. Je laisserai donc le soin de polémiquer aux 2 Z, beaucoup plus doués que moi sur ce sujet et ne causerai point de JV ou de MDW qui doivent disposer d'initiales tellement utilisées sur facebook que Mark Zuckerberg himself s'est renseigné sur leurs significations.


Ambiance européenne au Stade Machtens, où le Brussels revêtait un maillot rayé rouge et noir (façon Daring) un peu similaire à la tenue de l'AC Milan tandis que celle de l'adversaire, en blanc, pouvait faire penser à nos voisins du sud, le noir remplaçant avantageusement le mauf.
Aucune des 2 équipes n'arborait de sponsors, Elect-Ra, parait-il, ne payant plus. Etonnant. Autre point commun avec la Champions League, notre stade, comme Santiago Bernabeu, n'affichait pas vraiment tout à fait complet...


Le début du match est totalement à l'avantage des Eupenois, la défense pataugeant à qui mieux mieux. Mais petit à petit le milieu de terrain molenbeekois prend le dessus et sur un beau mouvement de contre-attaque Siani-Cabeke trouve Aahloul au 2eme poteau pour le 1/0. 1 occase, 1 but. Un zéro au time on croyait rêver.


La 2ème mi-temps voit quelques occases de part et d'autre. Les Bruxellois ratent la cible de peu. Les Eupenois se heurtent à un excellent Coqu, un vrai renfort celui- là. Mais il ne peut rien sur la reprise à bout portant d'Ibusuki à la 78ème pour l'égalisation. Le tournant de la rencontre a pourtant eu lieu quelques minutes auparavant lorsque Nahimana remplace le peu convaincant Gounongbe. Les arrêts de jeu ont déjà commencé que bien lancé dans l'axe par Siani, Christophe Nahimana, à l'instar de Christiano Ronaldo mardi, s'en va griller toute la défense adverse et crucifier le gardien Demeuland quadruplant du même coup le total des points acquis. Cette victoire n'est pas volée d'autant que depuis le début de la saison, la réussite avait souvent tourné le dos à cette jeune équipe beaucoup plus volontaire et agréable à suivre que celle de la saison dernière. Pas difficile me direz-vous. La joie de Jérôme Nollevaux faisant particulièrement plaisir à voir.


Mon week-end foot n'était pas encore terminé. Samedi soir, je me suis rendu au petit Heysel pour suivre Bleid Molenbeek RWDM (c'est long je sais) contre les Géants Athois. J'ai passé une très chouette soirée. La nuit, j'ai rêvé qu'un beau mariage aurait lieu au printemps 2013 et qu'ils vivraient heureux, gagneraient plein de rencontres et marqueraient beaucoup de goals. On peut rêver non...

 

(Texte de Speedy, Photos de www.as-eupen.be et Daniel Godinne)

Jérôme récupère le ballon

Sébastien attentif

Jonathan Heris contre

Sacré morceau, ce Ibuzuki !

Jérôme et Geoffrey surveillent

Coqu décisif

Capi Siani met la pression

On ne passe pas Jérôme !

Ibuzuki égalise

Le ballon dans nos filets

Coqu tempère les velléités entre Tunani et un adversaire

Nahimana vient de scorer au grand dam de la défense adverse

Ouf c'est fini !

Enfin une victoire !