FC BRUSSELS - EENDRACHT ALOST 2002

2 - 0

(14) Sa 17/11/2012 / FC BRUSSELS - EENDRACHT ALOST 2-0.

Coqu, El Banouhi, Tunani, Habarugira, G.Cabeke, Aalhoul, Nicaise, Bonnes (85' Nollevaux), Siani (92' Tonini), Karagianis (56' Nahimana), Gounongbe.

CJ : El Banouhi. / Arbitre : Lardot. / Assistance : 800. / Classement : 16è.

72' Aalhoul (1-0), 78' Gounongbe (2-0).

Une tribune pleine, des chants, des drapeaux et beaucoup d'ambiance avant le coup d'envoi. On croyait rêver, mais non… c'était dans la tribune visiteuse. Les supporters de l'Eendracht Aalst s'étaient déplacés en masse ce samedi soir. Un club qui rappelle plein de souvenirs aux Molenbeekois. Le titre en 1985, quelques déplacements épiques dans la cité des oignons, ainsi que le dernier match du RWDM au stade Machtens en 2002. Une faillite et une descente en D3 n'ont jamais diminué l'enthousiasme de leurs supporters. Il est vrai qu'ils ont toujours gardé leur appellation d'origine, se contentant juste d'y rajouter "2002"... Malgré une belle 5eme place à l'entame de la partie, les noirs et blancs furent très très moyens. Tant mieux. La première mi-temps sera vite résumée. Un bon coup-franc de Cabeke détourné par le gardien flandrien et c'est tout. A la mi-temps, les supporters se demandaient s'il fallait vraiment quitter le socio pour suivre le reste d'une rencontre tellement insipide.

En buvant ma pintje, je me mettais à envier ceux qui avaient préféré honorer de leur présence une kermesse aux boudins ou le diner spaghetti du Brussels United, plutôt que d'assister au match du Fc Brussels. C'est donc sans grand enthousiasme que je remontai dans le bloc A. A peine arrivé, une frappe déviée de Siani s'écrasait sur la transversale. Les rouges et noirs avaient le match en main. Une domination constante, les Alostois ne passant pour ainsi dire plus la ligne médiane. Et ce qui devait arriver...73eme min, bien lancé par Nahimana, Siani débordait sur l'aile et centrait en retrait pour Aalhoul (cette fois-ci titulaire d'emblée, contrairement à Nollevaux et à Heris ???) qui plaçait magnifiquement au ras du piquet (1/0). Et 6 minutes plus tard, un corner de Siani était propulsé dans les filets par la tête de Gounongbe. 2/0 et amplement mérité. Pour la première fois depuis bien longtemps, l'équipe n'est plus en position de relégable direct. Samedi soir, le Fc Brussels se rend à Dessel Sport. Pour ceux que ça intéressent, un car à 2 euros sera organisé. Départ du café La Fontaine.

J'avoue avoir bien rigolé quand j'ai lu que Lance Kawaya et Hakan Bilgic - 2 joueurs du noyau A - s'étaient fait opérer de concert, partageaient la même chambre d'hôpital et allaient faire leur rééducation ensemble. 2 collègues dans la même chambre d'hôpital, il suffisait d'y penser. JV l'a fait et a du même coup trouvé une solution pour réduire le trou de la sécurité sociale. Sacré JV, il devrait penser à se présenter aux élections, le pays ferait vite des économies. Quelques petites nouvelles d'anciens du Fc Brussels : Kouyaté joue la Champions League avec qui vous savez, Gorius fait le bonheur du RC Genk et Richard Culek se porte comme un charme à Bocholt. Mais celui qui fait le buzz, c'est Jonathan De Falco. Ancien joueur des jeunes du RWDM et du Brussels, il prit part à l'un ou l'autre match amical avec l'équipe première sans vraiment s'imposer. Après des détours à Louvain, à Deinze et au Racing Malines, il arrêta le foot pour s'engager dans une nouvelle voie. Et il a eu bien raison car il vient d'être primé comme : Meilleur espoir gay porno européen. Comme quoi le foot mène à tout. Ce mardi il eut l'honneur d'un reportage dans l'émission "Tout ça ne nous rendra pas le Congo" sur la Une. Le Congo on s'en fout, du moment que TOUT CA NOUS RENDE LE RWDM.

(Texte de Speedy, Photos de Sébastien Sterpigny et Daniel Godinne)