FC BRUSSELS - KVC WESTERLO

0 - 2

(23) Sa 23/02/2013 / FC BRUSSELS - KVC WESTERLO 0-2.

Baguette, El Banouhi, Tunani, Soumah, Tonini (46' Ndour), Damour (46' Nahimana), M.Diop, Ndoye, El Hany, Gounongbe (70' Bonnes), A.Diop.

Penalty raté : Damour. / CJ : Ndoye, Damour. / Arbitre : Van Esch. / Assistance : 500. / Classement : 16è.

32' Iachtchouk (0-1), 44' Goor (pen) (0-2).

Semaine riche en événements au Stade Machtens. Après une rencontre relativement encourageante contre l'Antwerp et un draw obtenu sur le fil à Roulers, on attendait de pied ferme la nouvelle équipe contre un adversaire un peu sérieux. 12 nouveaux joueurs, c'est beaucoup, mais personne n'a précisé que ce sont 12 bons joueurs, car après ce qu'on a pu voir ce samedi soir, il y a encore beaucoup de boulot. Le début du match est assez équilibré. A la demi-heure, corner pour Westerlo. La balle atterrit dans les pieds dans les pieds d'Oleg Iachtchouk, pourtant pas un inconnu, qui tranquille peinard place le cuir au ras du piquet : 0/1. Peu avant la mi-temps et également suite à un corner, Geudens, l'arrière anversois, dévie le ballon du bras. Penalty et carte rouge ! Double sanction ? Pas du tout ! Loïc Damour, ancien international français, voit son envoi détourné par Mickael Cordier, qui n'est pourtant pas le gardien le plus sûr de la série. 3ème penalty raté de la saison en autant de tentatives. Dans cette catégorie, le FC Brussels dépasse même la moyenne de nos voisins mauves. Voilà au moins un classement où nous sommes en tête.

Juste avant la pause, un attaquant visiteur se joue de Tonini, placé à l'arrière gauche (???) et se fait accrocher dans le rectangle par Damour, dont ce n'était vraiment pas la soirée. Pénalty transformé par Bart Goor : 0/2 à la mi-temps, l'optimisme n'est pas vraiment de rigueur.
Il a beau approcher de la quarantaine, Goor possède encore de beaux restes. Il nous le prouve d'ailleurs en se baladant toute la seconde mi-temps sur son flanc gauche, sans être tenu le moins du monde par l'un ou l'autre de nos défenseurs. A ce rythme-là il est parti pour encore jouer 5 saisons et atteindre 44 ans, comme son numéro de maillot l'indique d'ailleurs. Il distilla quelques bons ballons à Owusu, l'avant-centre adverse qui, heureusement pour nous, rata tout ce qu'il voulut. Pour rester gentil, on soulignera une tête un rien au-dessus de Gounongbe et un coup-franc bizarrement botté qui finit de peu à côté. A 11 contre 10 à domicile, même pas savoir mettre un but à Mickael Cordier... la honte !

Depuis lors, Nicaise a remplacé Zaiour. La succession ne devrait pas être trop lourde à assumer. Jérôme Nollevaux serait repris dans le noyau et on parle de plus en plus de Pierre François à la tête du club. En attendant, il faut se bouger, aussi non ça commence à sentir la D3. Surtout que le calendrier proche n'est pas vraiment favorable. Ce samedi, un déplacement à Saint-Trond, avant d accueillir le vendredi 8 mars, le leader Ostendais entraîné par Fredje Vanderbiest, un pur Molenbeekois. Espérons qu'un jour, un dirigeant du club pensera a lui. L'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs...

(Texte de Alain "Speedy", Photos de Sébastien Sterpigny)