FC BLEID MOLENBEEK - RFC HUY

0 - 2

(27) Sa 30/03/2013 / FC BLEID MOLENBEEK - RFC HUY 0-2 (au Stade Fallon, reporté du Di 20/01/2013).

Hatefi, Mununga, Alageyik, Sikumoya Koy (65' Janssens), Del Molino, Yalic, El Boubsi, Triantafillidis, Seddoh (46' George), Mc Mahon, F.Tuta (73' Goas Lopes).

CJ : Alageyik, Mununga. / Arbitre : Rochart. / Assistance : 200. / Classement : 19è.

23' Crotteux (0-1), 45' Cornet (0-2).

Ce match contre Huy, représentait pour moi, supporter et suiveur du FC Bleid (futur ???), un tournant capital. Non pas pour l'avenir sportif du matricule 9026 (les carottes sont cuites, archi cuites) mais pour la direction que le club va prendre dans les prochains mois. La semaine avait été particulièrement agitée et émotionnelle. En effet, l'annonce officielle de Vincent Kompany était parue en milieu de semaine et à ma grande surprise, celui-ci consultait les supporters au sujet du futur nom du club. Je me permets, ici un petit retour en arrière afin d'éclairer (si c'est encore possible) les grincheux, râleurs de tous poils et supporters de salon.

A la mi-temps du match à Virton, nous étions royalement 4 supporters et Michel De Wolf nous avait gentiment invités à partager une collation avec lui. Tout au long de cette saison, j'ai découvert Michel De Wolf comme homme et j'ai appris à l'apprécier, pour sa chaleur humaine, sa détermination et la confiance qu'il place très (trop) rapidement dans les autres. Michel sait pertinemment bien que je ne suis plus attaché exclusivement au nom RWDM car je suis profondément déçu par toutes ces guéguerres à n'en plus finir. Je reviendrai plus tard, sur les raisons de mon choix (Daring Brussels) mais là n'est pas le propos. Comme tout supporter, je suis curieux et je sais que Michel répond souvent spontanément à la plupart des questions. Donc, je lui pose la question, the question : " Alors Michel, quel nom pour notre club l'année prochaine ? ". A ma grande surprise (et presque à ma grande déception), Michel me répond du tac au tac : " Ma priorité reste le RWDM au Machtens, je vois d'ailleurs Schepmans à ce sujet, notre dossier est ficelé ". Je suis groggy, pas parce que je ne voulais plus du RWDM et du Machtens, loin, très loin de là même, mais je suis las des disputes et je me suis immédiatement dit : "nous voilà repartis pour une belle série d'ennuis, d'injures, de menaces de procès et de coups fourrés ". Si le concours que Vincent Kompany organisait au sujet du futur nom du club a recueilli rapidement un nombre important de réponses. Les remarques et moqueries ont rapidement pris le dessus (du moins sur les pages Facebook des " supporters " du RWDM). Ces remarques se sont même transformées en insultes et menaces au fil du temps. J'étais cruellement déçu (encore une fois) et je passais des heures sur Facebook ou Internet à chercher des motifs de satisfactions (les presses nationale et internationale ont très rapidement relayé l'information). Plusieurs heures après l'annonce de Vincent Kompany, Michel De Wolf a répondu laconiquement à un de mes messages privés : " Et pourtant, s'ils savaient… ".

Plusieurs supporters avaient néanmoins manifesté leur désir de venir avec des drapeaux au match contre Huy afin de rencontrer Pierre Kompany et de lui prouver leur désir de voir renaître le RWDM. Seulement 3 (trois) supporters étaient présents lors du match, sans drapeaux et sans calicots tandis que Pierre Kompany était assis en tribune. Je ne suis même pas sûr que les supporters lui aient posé une question. A la fin du match, Michel est venu nous trouver (nous étions à nouveau 4). L'homme est un compétiteur et il a repris le dessus : " Bon les gars, maintenant, on va de l'avant. On a quelque chose de bien à construire ensemble ". Il s'est déridé, Il nous sourit (enfin). Je suis soulagé car je le sens plus déterminé que jamais.

(Texte et Photos de Michel Oosters)