FC BLEID MOLENBEEK - RJS HEPPIGNIES LAMBUSART

1 - 2

(28) Me 03/04/2013 / FC BLEID MOLENBEEK - HEPPIGNIES LAMBUSART 1-2 (au Petit Heysel).

Hatefi, Mununga, Sikumoya Koy, Triantafillidis, Seddoh (74' Janssens), Yalic, El Boubsi, George, Del Molino, Haïdara, Mc Mahon.

CJ : Triantafillidis. / Arbitre : Vermeiren. / Assistance : 150. / Classement : 19è.

58' El Boubsi (1-0), 62' Villano (1-1), 81' Lorenzon (1-2).

Direction petit Heysel pour cette joute contre La Royale Jeunesse Sporting Heppignies-Lambusart-Fleurus (à mon avis avec un nom pareil, ils visaient le Guiness Book). André Delieu a pris place sur le banc en tant que T1 (Patrick Thairet étant absent pour raison privée). Nos 2 suspendus, Cédric Tuta et Selcuk Alageyik, prennent eux place dans la tribune, non loin de moi. Sam Mac Mahon est aligné en pointe à la place de Frédéric Tuta. Sam se fera prendre de nombreuses fois en position de hors-jeu mais si on/il corrige ce gros défaut, il est clairement plus à l'aise en pointe que sur les ailes. Concernant Frédéric Tuta, l'entraîneur de Huy me confiait dimanche dernier : "Votre avant-centre, il est deux fois plus fort techniquement que le mien. Mais le mien, il marque des buts…".

Que retenir de ce match, sinon qu'on est à nouveau battu au final ? C'était notre meilleur match de l'année civile 2013 et j'ai bien aimé les prestations de Nicola Hatefi (2 très beaux arrêts), Yalic Georges (à nouveau buteur), Nathan Sikumoya (qui a définitivement gagné ses galons de titulaire) et Zai Haidara (à qui je souhaite déjà bonne chance pour son aventure louvaniste). Mention BIEN pour tous les autres, il faut dire que les négociations vont bientôt commencer. En 2ème mi-temps, Pierre Bergmans nous a mis un peu de musique et avec Ilir Likaj on a poussé la chansonnette (c'était sympa). Pour terminer, je ne résiste pas à l'envie de vous raconter l'anecdote de cette fin de match. Dans le temps complémentaire, un joueur d'Heppignies prenait largement son temps pour effectuer une remise en jeu et David Triantafillidis s'est approché de lui pour lui glisser très calmement "Tu veux un café ?".

(Texte et Photos de Michel Oosters)