FC BRUSSELS - AFC TUBIZE

0 - 1

(30) Me 03/04/2013 / FC BRUSSELS - AFC TUBIZE 0-1 (match reporté des Di 27/01/2013 & Di 24/03/2013).

Van den Eynde, Bilgic, Tunani, Nicaise (63' Eyenga Lokilo), Renaut, Nollevaux, Habarugira, Tonini, Virgone (85' Zahid), Bonnes, Suarez (82' Maatoug).

CJ : Nollevaux. / Arbitre : Boelen. / Assistance : 300. / Classement : 15è.

78' Dussenne (0-1).

Tout allait donc (assez bizarrement, on n'est pas habitués !) pour le mieux dans le meilleur des mondes : 6 points d'avance sur les places de barragiste et descendants occupées par Audenarde-Heist-St Nicolas, des victoires de plus en cas d'égalité, un calendrier favorable à 5 matches de la fin, des investisseurs prêts à assumer nos dettes et nous rendre un nom acceptable, que demander de plus ? Mais, comme d'habitude, le triste sire ne put s'empêcher d'opérer une sortie médiatique dont il a le secret au plus mauvais moment ! En effet, pourquoi (même s'il a raison) sortir cette bombe juste avant ce match de retard contre un Tubize n'ayant plus rien à gagner ni à perdre dans ce championnat et qui n'avait plus triomphé depuis 7 matches ? On gagnait ce match et c'était le sauvetage garanti sur papier, ne restait plus qu'à s'occuper de la licence. Il aurait attendu le lendemain, ça aurait été parfait… sauf si son but était bel et bien de torpiller le club en l'envoyant sportivement en D3, espérant de la sorte rendre caduque la convention de reprise du club qu'il a bel et bien approuvée et signée. Ne tournons pas autour du pot, cette énième réaction d'orgueil de JV a sans doute définitivement euthanasié notre club, sans aucune résurrection envisageable !

Certes, il s'est démené de tous côtés pour prouver à ses vassaux qu'il s'agissait bel et bien d'une escroquerie montée sous le couvert d'une société bidon. En effet, cette société n'existe pas encore comme bien indiqué dans la convention vu qu'elle ne serait créée pour la loi belge qu'au lendemain de l'octroi de la licence (condition sine qua non), et ça JV le savait parfaitement bien, d'où, mais c'est bien sûr, sa volonté de ne surtout pas obtenir ladite licence pour garder son petit jouet qu'il préfèrera in fine enterrer bien profond plutôt que céder à des gens qui ne pourront que faire mieux que lui. Et donc, escroquerie ou pas ? Franchement, on n'en sait rien. Mais quel serait l'intérêt de telles pratiques au Brussels où le stade est communal et où le noyau joueur ne comporte pas encore de Messi ou Ronaldo en devenir ? Et pourquoi alors être là tous les jours durant, à observer et conseiller toutes les équipes d'âge, à s'occuper pour que les bénévoles puissent enfin travailler dans des conditions acceptables, à payer tous les nouveaux joueurs à heure et à temps, à avoir déjà déboursé une première tranche de 100000 euros (qui aurait normalement dû payer les joueurs mais que JV employa visiblement pour apurer de plus vieilles dettes) et avoir placé sur un compte bloqué une deuxième tranche de la même valeur… franchement, si ce sont des escrocs, alors ils ne sont pas très doués en matière de rentabilité de l'argent investi ! De plus, croyez-vous qu'il soit si facile de duper un avocat de renom hyper calé dans le domaine du foot comme un Pierre François qui s'est chargé de l'audit du club ? J'avoue que c'est surtout cette personne qui me donne confiance au milieu de ce panier de crabes se renvoyant la balle ! Idem pour la commune et l'UB qui auraient quant à eux trouvé des accords de respectivement 6 et 3 ans avec les Dubaïotes : se seraient-ils finalement tous fait avoir ? De l'autre côté, JV aurait dû, de par la convention signée, annihiler certaines dettes du club avant de recevoir la seconde tranche, ce qu'il n'a évidemment pas fait, provoquant donc le blocage de la deuxième tranche des investisseurs sur le compte d'un avocat… mais quelle soupe aussi épaisse qu'indigeste ! Et ceux qui trinquent comme d'habitude : les supporters !

Les avis étaient en tous cas unanimes, plutôt des escrocs que de continuer avec JV, l'homme qui chaque année dit vouloir arrêter et céder le club, mais qui s'y refuse finalement à chaque occasion. La vox populi ne se gênera nullement durant tout le match en chantant toute sa dévotion et son amour immodéré envers le président apparemment à vie du Brussels (les " Anti Vermeersch " succédant aux " We hate Vermeersch " et autre " Vermeersch démission ") ! Ainsi donc, deux heures avant le match, JV pénétra tel un mauvais prestidigitateur dans le vestiaire des joueurs pour asséner ses propres vérités tout en sortant de son chapeau son lapin Beugnies… donc le 7ème entraîneur de la saison (vous avez bien lu) ! Inutile de vous décrire l'ambiance qu'il a vite rendue nauséabonde à 2 heures d'un match pouvant sauver définitivement notre peau en D2 ! Bien sûr, tous les jeunes qui, enfin, étaient bien considérés par Bico & Co, ne purent accepter d'être à nouveau des peanuts jetables et leur choix ne fut vraiment pas un dilemme insurmontable. Ainsi, El Banouhi, Aalhoul et Nahimana choisirent de ne pas prester dans ce cirque organisé par notre clown noir qui se charge inlassablement de rendre tristes à mourir ses derniers suiveurs ! Arriva donc le match dans une indifférence générale. On eut pourtant l'impression tenace que Tubize n'avait vraiment pas reçu l'autorisation de scorer tant ils furent " maladroits " dans notre rectangle. A contrario, nous ne nous créâmes pas la moindre petite occasion durant toute la joute. Il faut dire que sans Nahimana, Gounongbe, Aalhoul et les renforts de la mi-saison, hé bien, il n'y avait plus le moindre buteur possible. Si la défense et l'entrejeu tinrent très bien défensivement, seul Bonnes afficha des velléités offensives, mais avec le seul Suarez comme point d'ancrage, c'était mission franchement impossible ! Bien entendu, ce qui devait inexorablement arriver… arriva ! Sur un corner à 10 grosses minutes de la fin, Dussenne propulsa le cuir au fond de nos filets : 0-1 ! Quel gâchis orchestré de main de maître par celui qui, au contraire, aurait dû tout faire pour nous sauver. Et dire que durant ce temps, nos concurrents perdaient tous de concert, quelle belle occasion loupée grâce à qui on sait !

Bon, Les deux groupes s'enverront ensuite des missiles par presse interposée, se renvoyant inlassablement la faute comme une patate chaude. JV déclare tout arrêter avec les Dubaïotes, mais ces derniers rentrent encore au stade et continuent leurs entraînements… si vous comprenez quelque chose, pourriez-vous SVP éclairer ma lanterne de toute urgence ? Moi, perso, les seules choses qui me font douter de la véracité des Dubaïotes, ce sont leur " silence " et la continuité de leur apport ! Seul Bico parlant toujours au nom de ses investisseurs fantomatiques ! Après une intervention médiatique comme celle de JV, l'occasion était bien trop belle pour enfin sortir du bois et clamer haut et fort sa bonne foi… mais rien… et, au lieu de s'enfuir, Bico & Co continuent de s'impliquer dans le club alors que, si on m'avait réservé le même traitement, j'en aurais profité plutôt mille fois qu'une pour prendre mes jambes à mon cou et m'enfuir loin de ce fou furieux… or, ils sont toujours là et bien là ?!? Sûrement que la vérité éclatera sous peu… et encore, j'en suis pas sûr ! Allez, faites vos jeux, rien ne va plus, qui est le plus grand illusionniste : Vermeersch ou Bico ? Et dire que dimanche se profile à l'horizon un importantissime Alost-Brussels et que, si l'empereur de Ternat campe sur ses ridicules positions de ne plus aligner le moindre renfort du mercato, il déplacera en raclant fort large 8 joueurs chez les Oignons vu que la solidarité dans le(s) groupe(s) prend de l'ampleur contre le président devant faire fonction ! Sabotage, vous avez dit sabotage ?

(Texte de Zob, Photos de Sébastien Sterpigny)