RWDM BRUSSELS - ASV GEEL

1 - 1

(14) Sa 02/11/2013 / RWDM BRUSSELS - ASV GEEL 1-1.

Sourzac, N'Diaye, Kéré, Labor, Cabeke, Habarugira, Camara, Doudouh, Seoudi, Bouyfoulkitne (46' Lkoutbi), Somé.

CR : Labor (88'), Somé (90'). / CJ : Kéré, Bouyfoulkitne, Cabeke. / Arbitre : Smeets. / Capt : Cabeke. / Assistance : 1000. / Classement : 8è.

40' Camara (1-0), 88' Adesanya (pen) (1-1).

Chaque fois, je me dis qu'il me sera impossible d'encore trouver quelques inédites idées, mais, rien à faire, le merveilleux JV et ses continuelles réactions à contre-courant sont finalement de telles sources inépuisables d'inspiration que, s'il le connaissait, Dan Brown pourrait pondre 10 bouqins par an au lieu d'un tous les 5 ans ! Halloween approchant à grands pas, sans doute sentit-il ses canines pousser de l'intérieur comme certains d'entre nous les cheveux les lendemains de match ? Ainsi donc, comme à chaque fois qu'il est (à juste titre) attaqué, le Diktator publia un aussi nauséabond que fallacieux pamphlet dans La Pravda officielle sur laquelle il a bien sûr droit de vie ou de mort avec le consentement muet de ses aveugles et apeurés vassaux. A contrario, je verrais mal par exemple un Didier Bellens aller vilipender nommément quelques-uns de ses employés sur le site officiel de Belgacom, ce serait aussi vulgaire qu'irrespectueux ! Notez que, vu que plus personne ne lit ce pauvret et orienté site à l'abandon depuis des lustres, il fallut donc moult bouches à oreilles, sms, emails, tamtams et signaux de fumée pour que quelques-uns d'entre nous en apprennent les mensongers propos récurrents. En effet, d'année en année (ou plutôt de mois en mois d'ailleurs), le message demeure un fidèle copier-coller où la secrétaire se doit juste de changer les noms des anciens déserteurs vidés de toute substance ayant fui une " stratégie " de combat vouée à l'échec par les vocables des nouveaux futurs dépressifs tout proches du suicide vermeerschien ! Le pauvre Johanneke serait ainsi court-circuité de l'intérieur par ses propres ouailles qu'il a pourtant si chaleureusement nourries (tout en omettant oh fichtre de les rémunérer) en son sein, pauvre petit Caliméro cherchant sans cesse des traîtres Brutus alors que la rustre brute c'est bien lui ! Chaque année, on nous pond un nouvel organigramme alléchant avec plein de nouveaux noms (forcément !) et on se met chaque fois à rêver d'une moins grande implication du tyran. Hélas, cette liste s'effrite dès les premières semaines suite aux barbarismes et solécismes de leur indéboulonnable leader et continue à lâcher du lest jusqu'à mi-saison où, chaque fois, il ne reste plus que le roi et sa cour rapprochée ! Ces dix dernières années, il est tombé pour la patrie bien plus de collaborateurs au Machtens que d'alliés à Omaha Beach ! Les cimetières d'Arlington, de Saint-Avold et de Tyne Cot réunis ne suffiraient pas à ensevelir avec les honneurs tous ces valeureux guerriers qui ont vainement tenté d'y croire avant de devoir finalement déchanter et rendre les armes aux pieds de César ! Ne parlons même pas des milliers de supporters érodés par l'ouragan Johan 1er !

Ainsi donc, ces misérables traîtres Kinnen et Garcia (les suivants sur notre liste d'honneur de morts au combat pour la patrie) ne dialogueraient même plus avec le pauvre petit Vermeerschescu qui, de toute façon, n'est jamais enclin qu'à un seul et unique monologue, le sien ! Notez que discuter devant un mur imbibé du matin au soir et du soir au matin serait un gaspillage éhonté de salive et une assurance omnium d'encore recevoir dans la tronche moult reproches ridicules et insultes imméritées. De plus, il risquerait de ne même plus se souvenir de vous avoir vus, parlé et injuriés, donc le silence est vraiment d'or… Sans doute végétait-il une nouvelle fois dans cet état tertiaire lorsqu'il éructa et engueula des sommités mondiales de la médecine comme les professeurs Declercq et Kinnen (que l'on vient consulter du Calcio ou de Premier League, excusez du peu !) en les traitant " de prétentieux incapables et amateurs " (sic). Et, ensuite, bien sûr, il s'étonne qu'ils ne lui parlent plus ! Il clame toujours (rengaine annuelle usitée) haut et fort que ses petites mains commerciales sont de gros nullos, mais se rend-il compte que même le meilleur marchand de bagnoles pourries de Detroit ne saurait jamais lui ramener le moindre eurocent tant les gens ne veulent nullement être associées à sa très négative personnalité ? Il y va de leur image de marque bon sang ! Cette semaine, le pauvre Garcia (qui, laissez-moi rire, " œuvrerait pour ses propres intérêts et non ceux du club " sic) a de nouveau créé moult fous-rires nerveux chez ses interlocuteurs en faisant le tour de banques susceptibles de nous sponsoriser quelque peu… je vous laisse deviner le pourquoi de leurs crampes stomacales et de leurs blocages de mâchoires. N'importe qui de sensé se jetterait à deux pieds sur les freins (comme un Vettel à l'entrée de la pitlane des stands) plutôt que de s'associer à JV, je ne peux croire qu'au fond de lui-même il l'ignore même s'il le feint avec dextérité… Au fait, si vous cherchez toujours à contacter Garcia, rien de plus simple, il est dans le bureau que vous lui avez octroyé au début de votre collaboration !

Quand il dit que le " rapprochement " avec Monaco est de son fait et de Karim, il me semble quand même que c'est bien Garcia qui a été à Monaco avec Karim rencontrer leur manager italien et le bras droit de l'argenté président russe, et pas JV ! C'est aussi Kinnen qui a amorcé un rapprochement avec leur propre cellule médicale ! Au fait, Monaco attend toujours de recevoir l'organigramme structuré du club, seule exigence qu'ils avaient formulée pour leur implication… ils risquent d'attendre longtemps, de se lasser et de nous abandonner fin de saison vu que seul le nom de Kim Jong-Un y apparait réellement ! On se souvient aussi que JV n'a vraiment pas perdu son flair de recruteur puisqu'après quelques jours il voulait déjà se défaire de Sourzac et Labor… qui, d'après lui, n'avaient nullement le niveau de la D2 Belge ! Heureusement que Karim et Garcia ont tenu bon et les lui ont imposés, non ? Faut vraiment manger moins poivré, ça altère le bon fonctionnement de la truffe d'un limier !

Quant à Macron, ça semble de nouveau être l'apanage de la même personne, non ? Que nos joueurs vont devoir s'entraîner en hiver sans bonnets, gants et survêtements car la facture n'est toujours pas honorée, par contre, on sait à qui ils le devront ! S'il y a des personnes à choyer plus que tout, ce sont bien eux pourtant, non ? Et dire qu'on est en novembre et que la plupart attendent encore leurs salaires de septembre ! Connaissez-vous une seule entreprise digne de ce nom où l'on respecte aussi peu les contrats signés et où l'on paie les joueurs à la carte ? On est devenus la hantise de Sporta qui a dû doubler ses effectifs, et ils savent très bien à quel personnage (non, pas Kinnen ou Garcia) ils doivent cette mégatonne de désagréments ! A ce propos, 2 nouveaux dossiers viennent d'ailleurs d'y rentrer cette semaine ! Connaissez-vous la tactique ahurissante de paiement de JV (sans doute est-ce aussi la faute au Doc et au Sergent) ? Accrochez-vous au piquet le plus proche car ça va souffler : il paie (très en retard, mais juste avant la date fatidique des 3 mois qui libérerait contractuellement les joueurs) au mérite mensuel (dommage qu'il ne s'applique pas les mêmes règles !). Ainsi, les joueurs qui ont joué tous les matchs reçoivent l'intégralité de leur salaire deux mois après, ceux qui furent souvent remplaçants ou remplacés ne reçoivent qu'un petit acompte, tandis que ceux qui n'ont pas joué reçoivent que dalle (certains n'ont plus rien reçu depuis leur mois de juillet !). Déjà privés de rémunérations et d'équipements convenables, les voici maintenant en plus dépourvus de soins médicaux (Dieu a bien tenté d'y remédier en contactant son vieil ami Charly Chapelle… devinez sa réponse !)… la cocote minute va finir par imploser ! Comment voulez-vous que nos valeureux guerriers puissent encore se concentrer sur le sportif alors que l'ensemble de leurs discussions journalières ne tournent qu'autour d'insolubles problèmes créés par celui qui devrait logiquement les placer dans de l'ouate ? Les joueurs de l'antichambre se parlent entre eux, croyez-vous que ce soit à nouveau à cause du duo Kinnen-Garcia qu'aucun joueur n'est intéressé de nous rejoindre ? Bien sûr que non, suivez mon regard ! Ce n'est pas non plus à cause d'eux qu'on est passés à côté d'énormes mannes de pognon salvatrices en devant laisser fuir gratuitement des valeurs sûres (comme par exemple Dekelver, Tankari, Kouyaté, Gorius, Houri, Le Postollec, Matumona Zola, Mendy, Werner, Nizic, Sanogo, Siani, Snelders, Doumbia, Nong, Bonnes, El Hany, etc) ou des promesses qui ont depuis éclos (comme les Sutchuin, Colpaert, Jonckheere, Heris, Gueye, Kawaya, Mokulu, Aoulad, Aalhoul, El Banouhi, Virgone, etc...). Rappelons tout de même qu'en 11 ans cet expert en gestion sportivo-financière a juste réussi à placer 2 transferts (Igor et Dalibor) sur les 958 (!) joueurs ayant transité par son jouet perso (notre club, donc) ! Il serait peut-être temps de s'atteler à sa propre poutre au lieu de la brindille des autres, isn't it ? On nous dit " on ne sait pas tout " (copyright la mémère en rouge au râtelier proéminant) et qu'il faut d'abord se renseigner à la direction afin de parler (ou écrire)… OK, mais mails à l'appui, je peux prouver que ça fait plus de 3 mois que je réclame en vain une réunion direction-supporters… Alors, si la Kommandantur me titille en faisant croire que ce ne sont que conneries, heu, sorry mais ce n'est pas moi qui ai commencé hein !

Monsieur Vermeersch, vous avez ramené les 4 lettres magiques ! Finalement, peu importe vos réelles motivations (que ce soit la peur d'être devancé par Bico ou l'amour viscéral du RWDM, faites tous votre choix), au moins vous l'avez fait (même si ça aurait dû être bien antérieur) et pour cela on vous remercie tous ! Mais cela ne donne pas tous les droits, vous n'êtes pas au-dessus des lois : vous auriez dû replacer ce mirifique vocable sur le faîte de la sympathie du royaume, et au lieu de cela, avec vos règlements de compte à OK Corral Machtens, vous nous renvoyez en pâture sur la place publique de la honte ! Pour votre égo, vous auriez été à vie le premier président du RWDM Brussels et ça aurait été merveilleux d'enfin céder la place alors que tout était idyllique, mais vous vous dirigez plutôt vers un rôle de premier et dernier président fossoyeur qui préfère faire couler le bateau plutôt que de le céder à un autre capitaine qui pourrait bien mieux le driver que vous, dans le respect de chacun ! Nos voguions sur un océan de sympathique allégresse et les vagues déferlaient à marée haute depuis 3 mois, vous nous avez (irrémédiablement ?) ramenés dans le passé à quai et marée basse ! Vous balancez à qui veut encore bien l'entendre que vous avez injecté au bas mot 5 millions dans le club, mais que si on vous en refilait entre 2 et 3, vous quitteriez le navire : est-ce vrai ? Feriez-vous un écrit en ce sens avec quelques sponsors ou investisseurs qui, alors, pourraient être grandement intéressés par le challenge de pouvoir ouvrir et leur portefeuille et leur gueule ? Vous n'avez qu'un geste à faire et vous en ressortiriez grandis car je n'ose croire ce qui circule avec insistance : que le seul plaisir que vous prenez encore au club serait de détruire définitivement ce que vous y avez construit ? Rassurez-nous : fomiiiiiidable ou formiiiiinable ? Dieu ou Judas ?

Enfin donc, le rôle des supporters Molenbeekois (bientôt triés sur le volet comme au Kremlin ?) serait celui des moutons de Panurge, des 3 petits singes ou du cochon payeur. Tu payes ton abonnement, tes tickets away, ton diesel, tes bières aux buvettes du club, ton temps… mais tu as juste le droit de la fermer (servitude volontaire comme les sponsors, ben tiens, sinon goulag à perpétuité) et de juste supporter, hé bien pas d'accord ! Posez-vous enfin la question de savoir à cause de qui la moitié des gens qui, emplis d'espérance, ont repayé leur abo dans le Bloc A sont à nouveau dégoûtés et ne suivent plus leur club. Un indice : la réponse ne concerne nullement le duo Kinnen-Garcia, à nouveau ! Oui, bien sûr qu'on supportera notre équipe, elle, elle le mérite, mais un stade vide n'a jamais été la preuve d'une bonne gestion directionnelle que je sache ! C'est tous ensemble que nous arriverons à changer les choses et renverser la dictature : supporters, sympathisants, sponsors, joueurs, membres du conseil d'administration burnés (plierez-vous à nouveau ou vous révolterez-vous enfin ? Alliance n'est pas allégeance !), faisons œuvre de salubrité publique en passant le balais ! Le club est dans la dernière chicane avant l'irrémédiable impasse, il faut agir avec urgence, MUTINERIE TOUS ENSEMBLE, SOLIDARNOSC AGAINST VERMEERSCH DESTRUCT !!! Après tout, à force d'un pressing soutenu et solidaire de toutes les arcanes de leur club, les indéboulonnables Wauters et Bayat ont bien dû se résigner à quitter le Bosuil et le Mambourg, donc why not ?

Finalement, joueurs comme supporters, on en avait presque oublié qu'il y avait match contre Geel ce samedi soir. Après un très mauvais 1 sur 9 qui ne reflète en rien nos réelles capacités ou performances, il était urgent de se reprendre, même si ce combat de tranchées contre une équipe encore sous la dynamique de leur montée s'avérait tout sauf une sinécure ! Vu que la seule chose qu'on nous permet encore (pour l'instant ?) de faire est de supporter béatement notre équipe, hé bien allons-y, enfourchons la Zobmobile pour un magnifique trip Knokke-Molenbeek-Knokke où je passerai bien plus de temps sur la route qu'au Temple par amour pour notre club ! Le vent soufflait, il bruinait, mais il faisait agréablement doux : un vrai temps de foot. La première mi-temps fut relativement bonne, on faisait circuler le ballon sans toutefois être bien dangereux. Nos adversaires s'étaient visiblement déplacés pour un nul et restaient bien calfeutrés au chaud dans leur tanière. Bien sûr l'arbitre nous offrit des cartes jaunes totalement imméritées voire risibles pour Kéré et Cabeke, mais rien de bien spécial finalement. Arriva enfin la délivrance à la 40ème quand, suite à un très beau mouvement de contre, Camara ajusta un magnifique shot lointain que le vent déposa dans le plafond du gardien adverse : 1-0, score sur lequel nous atteignîmes la mi-temps ! Lkoutbi avait remplacé Boufoulkitne durant la mi-temps et on ne reconnut plus notre équipe. Amorphe, inerte et sans ambition aucune, elle abandonna sans combattre la possession du cuir aux visiteurs qui ne se firent pas prier pour nous enfoncer dans notre camp, sans toutefois obtenir la moindre opportunité. Acculés par la tempête, on ne sortit de notre camp qu'au quart d'heure. On dénombra alors une quinzaine d'intéressantes possibilités de contre mais les avant-derniers gestes furent véritablement dilapidés, quel gâchis ! L'équipe était vraiment insipide comme jamais et, vu que les Nollevaux, Tonini et Bligic chauffaient le banc, on s'attendait enfin à une réaction de notre coach, mais elle ne vint jamais. On aurait dû réinjecter du sang neuf et améliorer la combattivité, mais Beugnies ignorait sans doute la fin de l'histoire que nous tous voyions arriver à la vitesse de la lumière ! On oublia donc une nouvelle fois de tuer le match et l'histoire s'amusa à repasser les plats.

On jouait la 88ème quand Labor retint son adversaire dans le rectangle : pénalty justifié mais carte rouge des plus sévères, une jaune semblant de bien meilleur alois ! On n'allait donc, pour la 4ème fois consécutive, pas finir un match au complet ! Bien sûr il fut transformé : 1-1 à 2 minutes du terme, encore deux points de jetés par la fenêtre ! Incompréhensiblement, alors qu'on ne les avait jamais chambrés, nos adversaires vinrent tant et plus narguer notre kop en fêtant leur but, ça devient une sale habitude ! On allait toutefois boire le calice jusqu'à la lie lorsqu'à la 90ème, Somé laissa traîner ses studs sur le gardien qui s'était déjà emparé du ballon : bardaf, carte rouge, on finira à 9 ! Catastrophe car je le vois bien prendre un mois de congé offert par la Maison de Verre ! Quand on connaît l'importance de Somé dans notre jeu et qu'il est hélas le seul attaquant disponible actuellement de notre noyau, ça ne va pas nous faciliter la vie avant de jouter les 2 premiers du classement. Alors qu'ils avaient déjà effectué leurs trois changements, leur gardien étant évacué sur civière, ce fut un joueur de champ qui prit sa place dans les buts ; il restait alors 3 minutes d'arrêt de jeu à 9 contre 10, qui sait vu qu'il ne jouait plus avec un gardien spécifique ? Mais l'arbitre décida qu'il en avait assez vu et siffla de suite la fin de cette foutue rencontre, on ne sait jamais, sur un gros malentendu on aurait pu l'emporter ! Pour le prochain déplacement en terre Hurlue, il faudra donc faire sans les Somé, Nicaise, Labor, Gounongbe et Tunani, excusez du peu ! Dire que notre but était de gagner tout en demeurant à 11, hé bien caramba une nouvelle fois raté dans les profondeurs ! Nous voilà nantis donc d'un peu reluisant 2 sur 12 alors qu'on devrait compter 7 points de plus ! On rentre anonymement dans le ventre mou du classement ! Et ça ne risque pas de s'améliorer avec les adversaires et les défections qui nous attendent de pieds fermes ! Prions, il ne nous reste plus que ça, mais ne nous trompons surtout pas de Dieu lors de nos doléances ! Et qu'on n'essaye pas de m'acheter comme d'autres avec un bon repas et quelques bonnes bouteilles de rouge au Sanglier, je suis incorruptible, on n'achète pas mes idées, moi !

(Textes de Zob, Photos de Sébastien Sterpigny)