MOUSCRON PERUWELZ - RWDM BRUSSELS

0 - 1

(15) Sa 09/11/2013 / MOUSCRON-PERUWELZ - RWDM BRUSSELS 0-1.

Sourzac, N'Diaye, Labor, Kéré, Cabeke, Bilgic (87' Doudouh), Habarugira, Camara, Nollevaux, Bouyfoulkitne (93' Bellia), Tonini (71' Lkoutbi).

CJ : Kéré. / Arbitre : Brinckman. / Capt : Cabeke. / Assistance : 500. / Classement : 6è.

81' Bouyfoulkitne (0-1).

Une fois n'est pas coutume, nous commencerons par parler de l'extra-sportif. Pas un jour ne passe sans que l'on ne parle de problèmes au Machtens. Entre joueurs qui font la grève, médecin en chef qui démissionne, directeur technique en froid avec Dieu, etc... Rien n'est épargné aux pauvres supporters que nous sommes. A cela, nous rajouterons notre Somé suspendu pour 3 matchs, notre Fred Goungonbe toujours blessé, Nicaise qui purge son dernier jour de suspension et, tuile de dernière minute, Séoudi qui déclare forfait in-extrémis pour un nez cassé à l'entrainement. Bref, comme à l'accoutumée, il faut avoir le cœur bien accroché et une solide dose d'autodérision pour être supporter molenbeekois.

Mais voilà, s'il est exact que chat échaudé craint l'eau froide, nous ne craignons pas la douche (de même température) de la part des mouscronnois. Nous quittons Molenbeek avec un car bien garni. Entre les 43 supporters les pronostics vont bon train. De 1-0 à 5-0, personne ne donne cher de notre peau. Néanmoins nous sommes tous d'accord sur un seul et même point : nous soutiendrons l'équipe par nos chants et ce sans discontinuer. Arrivés au Canonnier (ce nom ne reflète absolument pas l'équipe qui y joue), première surprise, et de taille, les places assises sont à 10€ et les places debout sont à 5€. Oui oui, vous avez bien lu. La saison dernière c'était encore 20€ pour les places assises.

Deuxième surprise, mais on s'y attendait, le stade est vide !!! Cette équipe joue la tête et les supporters sont absents. Incroyable. Si vous avez l'occasion de voir des photos vous comprendrez. 20h le coup d'envoi est donné. Quelques minutes plus tard, Habarugira tentera de lober le gardien qui s'était avancé. Il shootera un rien trop haut. Pour le reste, la première mi-temps sera assez stérile mais une chose saute aux yeux, notre défense est très bien en place et Sourzac est jusqu'à présent impérial. La mi-temps est atteinte sur un froid polaire. Quelques bières plus tard, le match reprend. Force est de constater de Tonini ne vaut toujours pas un clou.

Dans une relance hasardeuse, il a même failli nous coûter un goal. A noter un très bon Bilgic sur le flanc droit. Geoffrey et Jerôme seront également intraitables. Labor, Kere et Camara, le trio de choc répond présent. L'attaque mouscronnoise est sous l'éteignoir. Malgré tout, Mouscron pousse tant et plus, seulement nos attaquants sentent le bon coup. Chaque balle que la défense adverse manipule se voit pressée par un boy in red. Et ce qui devait arriver arriva, notre numéro 9 au nom imprononçable, presse le défenseur qui perd la balle et, sur le contre, notre attaquant envoie un missile dans la lucarne gauche du but mouscronnois : 0-1 !

Et c'est le délire côté molenbeekois. Les chants redoublent d'intensité. Et nous enchainerons à tue-tête : "allez Mouscron ton supporter est là". Les 10 dernières minutes nous paraitront des heures. Les coups de coin se multiplient pour Mouscron. Mais notre équipe tiendra bon. Les 3 points tombent dans notre escarcelle et c'est largement mérité. Le retour en bus sera une fête. Ambiance bon enfant, chants à la gloire rouge-blanc-noir et bières qui coulent à flot. QUE DU PLAISIR !

(Textes de Kriske Mees et Photos copyright de Jean-Paul Boitte)