RWDM (D4) - VV AVANTI STEKENE (P1)

1 - 0

Sa 25/07/2015 / RWDM - VV AVANTI STEKENE 1-0 (Crocky Cup, 1er tour, à Asse).

Kempeneer, Rivituso, Michel, De Troetsel, Bossio, Serville, De Pever, Chirishungu (84' El Ouahidi), Diansangu, Vanderhaegen (63' Witpas), Makengo (46' Gahouchi).

CJ : -. / Arbitre : Mestiaen. / Capt : De Troetsel. / Assistance : 670 / Qualifié.

75' Chirishungu (1-0).

Enfin !!! Depuis le mois de mars et cette réunion au Socio's de notre stade Machtens et cette lueur d'espoir de renouveau de notre RWDM, voilà enfin le jour du premier match officiel arrivé ! Ce qui semblait être un rêve lointain, une utopie, une chose presque impossible était enfin devenue réalité. Que de déceptions en 13 ans… FC Brussels, RWDM P4, FC Bled… Mais surtout que de chemin parcouru par les valeureuses personnes impliquées dans ce projet (malgré quelques zones d'ombre qui subsistent mais ne gâchons pas notre plaisir). Après un premier match amical plus que réussi sous le beau soleil d'Oudenburg face au Cercle de Bruges, le nouveau détenteur du matricule 5479 faisait son entrée en coupe de Belgique. Malheureusement pas dans notre stade Edmond Machtens (tout le monde connait le comment et le pourquoi de cette situation aberrante, je ne reviendrai pas là-dessus) mais bien au Waalborrestadion de Asse, qui nous héberge pour les matches de coupe (merci à eux). Personnellement je connaissais ce stade car le RWDM 2003 y avait joué un étonnant match de championnat de P4 contre l'équipe locale, il y a de cela 5 ans déjà, match que les locaux se devaient de remporter afin de s'assurer de la montée. Disputé sous des trombes d'eau, le terrain se transforma rapidement en piscine de boue mais la partie se déroula jusqu'à son terme. Mes photos du jour eurent même les honneurs de la section football du réputé journal britannique The Guardian.

La météo du jour semblait au départ aussi catastrophique qu'à l'époque mais heureusement le ciel finit par se montrer clément et le déluge cessa. Arrivé au coquet stade du FC Asse-Zellik (qui évoluera en P3 cette saison), beaucoup de têtes d'anciens que cela faisait plus que plaisir de revoir. C'est devant une assistance de 670 payants (chiffre officiel) que le coup d'envoi de cette rencontre historique fut donné par une des nombreuses légendes du club, et non des moindres : Dynamite Jack Teugels. Le ballon du match fut lui offert par le café L'Espérance de Berchem-Ste-Agathe, des "echtes" supporters. Parenthèse concernant le nombre de supporters du jour ; beaucoup se réjouissent de ce nombre, certes très bon pour un club mort (sauf dans les esprits) depuis 13 ans mais personnellement, je ne peux m'empêcher d'être un tout petit peu déçu. Je ne suis certainement pas naïf au point de penser que nous sommes les égaux du FC Liège (qui malgré une errance de 21 ans sans stade propre ne cessa jamais d'exister) ou encore du Beerschot et ses 13.000 fans au Kiel. J'espère seulement que certaines circonstances (le lieu de la rencontre en plein milieu des vacances d'été et le manque d'attractivité de l'adversaire) expliquent cela. L'adversaire du jour justement se nommait Avanti Stekene, un club inconnu pour la grosse majorité d'entre nous. Comme au moment du tirage au sort, l'UB nous considérait toujours comme un club de Flandre Orientale suite à la reprise du matricule du Standaard Wetteren et que le tirage au sort des 3 premiers tours se fait sur base de groupes régionalisés, nos (éventuels) 3 premiers adversaires sont issus de cette province. Stekene donc, bourgade de 18.000 habitants située aux confins de la frontière des Pays-Bas, non loin de Sint-Niklaas et dont l'équipe locale de l'Avanti évolue en championnat de première provinciale, que l'équipe boucla la défunte saison en 12ème position après être monté celle d'avant. Un adversaire déforcé par l'absence de plusieurs titulaires pour raisons diverses comme vacances ou festival de Tomorrowland ! Malgré cela, il fut rapidement clair que cette rencontre ne serait pas une partie de plaisir. Face à une équipe regroupée derrière et commettant beaucoup de fautes sans que l'arbitre ne consentit à sortir ses cartes, A part une tête mal ajustée de Cédric De Troetsel après 5 minutes de jeu et un missile de Kevin Serville qui frôla la lucarne, notre équipe ne se créa pas d'occasions et il s'en fallut même de peu que les visiteurs n'ouvrent la marque d'une tête plongeante qui fila juste à côté du but de (l'excellent) Kevin Kempeneer, consécutive à une mésentente dans notre défense. Le rythme était lent et le public semblait quelque peu endormi… Il était évident aux yeux de tous que notre équipe manquait encore d'automatismes, quoi de plus normal pour un tout nouveau groupe que ne se connait que depuis une quinzaine de jours. D'ailleurs face à des équipes habituées à évoluer ensemble, il ne faudrait certainement pas croire que les rencontres de championnat ne seront que des formalités. Bien au contraire…

La deuxième mi-temps débuta sous de biens meilleurs auspices. Le rythme monta d'un cran et les supporters, enfin conscients qu'ils avaient leur rôle de 12ème homme à jouer, se réveillèrent. Les visiteurs jouèrent encore plus bas et sous l'impulsion des excellents Serville et Rudy Chirishungu, le RWDM commença à se créer occasion sur occasion. On crut enfin l'heure de la délivrance arrivée lorsque suite à un superbe coup-franc de Rudy sur le poteau, Audry Diansangu poussa le ballon au fond des filets du (très bon) gardien visiteur. Mais l'arbitre l'annula suite à un hors-jeu semble-t'il imaginaire signalé par son juge de touche… La fin du match s'approchait de plus en plus et les visiteurs y croyaient de plus en plus… L'aléatoire séance de penalties se profilait. En effet, le règlement très particulier de la coupe de Belgique (Crocky Cup, eh oui !) ne prévoit pas de prolongations lors des premiers tours… Pourtant, Stekene finit tout de même par plier sur un nouvel exploit individuel de Rudy. La tribune où étaient massés les supporters du RWDM explosa, de joie et de soulagement. Enfin ! 1-0 et premier but officiel ! Le plus dur était fait, ou tout du moins le croyait-on. Le gardien adverse prouva encore une fois sa valeur en sortant deux buts tout faits de Serville et de Kenny Witpas seuls devant lui et dévia un centre détourné sur sa latte. A ce moment-là, les visiteurs jouèrent le tout pour le tout et sortirent enfin de leur camp, semant la panique dans les rangs de notre défense. Par deux fois, ils eurent l'égalisation au bout des crampons mais notre défense tint le coup tant bien que mal. L'arbitre, au plus grand soulagement de tout le monde présent (excepté les 17 personnes venues de Stekene), siffla enfin la fin de la rencontre.

La qualification et la victoire historique étaient dans la poche, et l'après-match pouvait débuter dans la joie et la bonne humeur. Signalons le comportement très sportif des joueurs de Stekene qui vinrent saluer notre public à la fin du match. La troisième mi-temps fut à la hauteur de l'évènement et c'est aux petites heures que la buvette de Asse ferma enfin ses portes. Le lendemain, l'identité de notre prochain adversaire tomba : ce sera le SC Dikkelvenne. Si le nom de ce club est tout aussi inconnu pour le commun des supporters du RWDM que l'Avanti Stekene ce ne sera certainement pas une partie de plaisir… Un simple coup d'œil au parcours récent de club nous apprend que le club de l'entité de Gavere, près de Gand et de Deinze, remporta haut la main le titre de Oost-Vlaanderen la saison dernière, loin devant notre adversaire du jour qui nous posa tant de problèmes ce samedi. D'ici là, il semblerait que deux de nos nouveaux joueurs seront qualifiés, Constant Zahui, buteur contre le Cercle, et Jean Black, très bon lors ce même match. Coup d'envoi ce dimanche à 16h, toujours à Asse. Mais avant cela, un autre match à Asse (décidément on va finir par connaitre ce stade par cœur) contre l'équipe locale emmenée par un certain Jonathan Butera, qui se déroulera ce mercredi à 19h30. Be there !

(Texte de Stéphane "Zizou" Lievens & Photos de Michel Oosters)