ASSE Z 2002 (P3) - RWDM (D4)
0 - 3

Me 29/07/2015 / ASSE ZELLIK 2002 - RWDM 0-3 (Amical).

Saïgal (46' Diaz Menendez), El Ouahidi, De Troetsel, Michel (60' Rivituso), Bossio, Serville, Gahoudi (75' N'Gombo Wabelo), Vieillemard (60' De Pever), Black (65' Diansangu), M'Bo (70' Makengo), Marino (65' Witpas).

CJ : -. / Arbitre : De Mulder. / Capt : De Troetsel. / Assistance : 282.

22' Black (pen) (0-1), 43' Marino (0-2), 79' De Pever (0-3).

Voilà déjà une semaine que je plane. Une semaine depuis ce jour magique où le soleil d'Oudenburg me fit craindre un mirage. Non, ce match amical de renaissance contre le Cercle a vraiment existé. Et on a vraiment éliminé l'Avanti Stekene au premier tour de la Coupe (ce qui nous laisse la garantie, si on ne perd pas les dix prochains matches de cette compétition, de jouer enfin un match dans notre ville…). Bref, comme vous, j'ai replongé dans cette drogue dure qu'est le RWDM, une drogue contre laquelle aucun moyen de substitution n'a été trouvé en treize ans. Et aujourd'hui, j'ai l'impression que toutes les occasions sont bonnes pour profiter de ce plaisir de voir onze gamins (qu'est-ce qu'ils ont l'air jeunes par rapport à ceux de 2002 et avant) porter fièrement ce magnifique maillot tricolore. Quel plaisir de s'enthousiasmer à l'idée de voir une affiche Asse-Zellik 2002 - RWDM ! Ce qui nous aurait semblé être un bête match de préparation il y a une décennie est désormais un plaisir de nonante minutes (et je ne compte pas la troisième mi-temps), sans compter que c'est une manière d'affirmer concrètement notre soutien à ce magnifique projet, c'est-à-dire autrement que par des messages via Facebook (l'endroit où bon nombre de supporters molenbeekois sont malheureusement les plus visibles et les plus actifs)...

Ce match était également l'occasion de montrer notre gratitude vis-à-vis d'un club qui nous permet d'occuper leur terrain pour nos matches de coupe. Un club dont la défense est dirigée par une de nos anciennes figures de proue, Jonathan Butera. Après le match contre le Cercle de Vanderbiest, le coup d'envoi de Teugels face à Stekene, quel plaisir de revoir celui qui a évolué au RWDM durant les cinq dernières saisons du club. Enfin, dans le clan molenbeekois, ce match était une occasion pour certains supporters, de retour de vacances, de voir ce RWDM new look arpenter nos pelouses. Sur la pelouse justement, Danny Ost aligna une défense assez semblable à celles alignées lors des deux premiers matches. Au but, Kempeneers fut laissé au repos, au profit de Saigal et Diaz (chacun une mi-temps). Un cran plus haut, par rapport au match de coupe, seul Rivituso (déjà titulaire contre le Cercle) fut laissé sur le banc. El Ouhaidi compléta un quatre arrière à nouveau composé de Michel, De Troetsel et Bossio. Devant eux, l'entrejeu fut remanié. Black (non sélectionnable face à Stekene) retrouva le flanc droit. À gauche, Anthony Marino fut testé. Le triangle axial, clairement tourné vers le but de nos hôtes du soir, fut composé de Serville, du jeune Allan Vieillemard et de Gahouchi. Enfin, en pointe, la nouvelle recrue William Mbo fut alignée. A l'autopsie, on peut dire que face à une équipe de troisième provinciale, la défense ne fut pas vraiment mise à contribution. Le rôle de la défense fut bien souvent d'amorcer les attaques.

Le jeu fut souvent écarté, mais on constata le manque d'automatismes entre joueurs de flancs, ce qui est évidemment normal entre joueurs qui évoluaient pour la première fois ensemble. Dans l'axe, à l'instar de ce qu'il avait laissé voir en coupe, Gouhachi fut un régal. Outre des qualités techniques supérieures à la moyenne, il parvint à récupérer plusieurs ballons qui semblaient a priori perdus et fit donc preuve de combativité. À l'avant, Mbo, pour ses débuts ne nous montra pas d'évidentes qualités de buteur, mais on ne peut pas dire qu'il fut servi comme un pivot aime/doit l'être. Dans cette configuration, l'équipe fit tourner le jeu et sembla procéder à un exercice de possession de balle. De cet exercice, deux buts finirent par tomber : le premier sur un pénalty botté et converti par Black, suite à une faute de main (22ème minute) ; le second, magnifique, suite à un triple une-deux (si j'ai bien compté) où Mbo montra des qualités de relayeur pour trouver un Marino à la base et à la conclusion de ce superbe mouvement (43ème). En seconde période, Danny Ost fit tourner son effectif, comme souvent lors de ce genre de rencontres. De Pever alourdit la marque, suite à un centre de la droite (79ème).

En conclusion, on retiendra de ce match que les joueurs ont nonante minutes de plus dans les jambes : ce qui est bon pour leur rythme, mais aussi pour leurs automatismes. Cela dit, le niveau de l'adversaire (la troisième provinciale) ne permet pas vraiment de situer le niveau de l'équipe avant le championnat ou la coupe. La confrontation de ce dimanche (à 16h) sera plus riche en enseignement vu que nous affronterons le champion sortant de première provinciale est-flandrienne, le SC Dikkelvenne, toujours au Waalborrestadion d'Asse. Notons enfin, que la semaine qui se présente devant nous sera passionnément foot puisqu'hormis lundi, nous jouerons tous les jours : mardi, nous nous déplacerons au FC Dender ; mercredi, à Biévène ; jeudi au RSD de Jette. Enfin, vendredi, nous disputerons peut-être le match le plus important de l'année puisque nous affronterons le White Star, sur le grand terrain de la place Poelaert. L'enjeu sera importantissime puisque l'audience portera sur la fameuse convention qui lie la commune de Molenbeek au club professionnel de deuxième division qui compte moins de supporters qu'un club amateur. Et donc, concrètement, la justice devra se prononcer sur le droit du RWDM à jouer dans son propre stade. Ni plus, ni moins.

(Texte de Michaël Martorell & Photos de Michel Oosters)