ROYAL EXCELSIOR BIEVENE (P3) - RWDM (D4)
2 - 4

Me 05/08/2015 / RFCE BIEVENE - RWDM 2-4 (Amical).

Diaz Menendez, El Ouahidi, Makonga, Michel, Corbino (50' Witpas), Kolodziejek (60' Ngombo Wabelo), Diansangu (50' Marino), Arikan (65' Vieillemard), Carrasco, M'Bo (55' Makengo), Kalulika (60' Black).

CJ : -. / Arbitre : ?. / Capt : Kalulika. / Assistance : 90.

15' Selim Arikan (0-1), 28' Kalulika (0-2), 33' Rinaldi (1-2), 43' Soltau (2-2), 85' Vieillemard (2-3), 88' Ngombo Wabelo (2-4).

Pour son deuxième match d'affilée, le RWDM se déplaçait à Bever / Biévène. L'entité est située sur la frontière linguistique et le club local, le Royal Excelsior Biévène, évolue en P2 hennuyère (il vient de fêter le titre en P3). Les alentours du " stade " évoquent la campagne : engins agricoles, meules de foins et vaches bornent le terrain. Au RWDM, de nombreux titulaires étaient mis au repos pour diverses raisons (Kevin Kempeneer, Kevin Serville, Jérôme Nollevaux, Rudy Chiuzi Chirishungu, Constant Zahui, Daan De Pever, Alessio Bossio, Anthony Rivituso, Nicolas Vanderhaegen, Cédric De Troetsel, Yacine Gahouchi et Zainoul Cherif Haidara). L'équipe alignée comportait 4 nouveaux tests : un back gauche (David Corbino, ex-FC Brussels), un stoppeur (Cédric Makonga), ainsi que 2 attaquants (Dieudonné Kalulika, ex-FC Brussels, et Selim Arikan).

Après 20 bonnes minutes, nous menions déjà 0-2 (buts de nos 2 attaquants en test). Ensuite, notre équipe se désorganisa complétement et sous l'impulsion de la vedette locale (Alexandre Rinaldi - ex White Star), l'Excelsior recolla au score assez facilement (2-2 au repos). Pendant la mi-temps, Danny Ost passa un savon mémorable à nos troupes et apporta quelques changements utiles. Durant le deuxième acte, notre équipe donna plus de rythme à la partie et parvint à planter 2 roses en fin de match par Alan Vieillemard et Elie Ngombo-Wabelo (2-4 score final). L'Excelsior pouvait être fier de son honorable prestation. Par contre, au RWDM on rentrait la tête basse au vestiaire malgré la victoire… Nul doute que Danny Ost aura tiré les enseignements nécessaires à l'issue de cette joute amicale.

(Texte & Photos de Michel Oosters)