RWDM (D4) - SK RENAIX (D4)
1 - 0

Sa 08/08/2015 / RWDM - SK RENAIX 1-0 (Crocky Cup, 3ème tour, à Asse).

Kempeneer, Rivituso (75e El Ouahidi), Michel, Zahui, Bossio, De Pever, De Troetsel, Chirishungu, Diansangu, Vanderhaeghen (33e Witpas), M'Bo (66e Makengo).

CR : Zahui (26'). / CJ : De Pever, Michel, Chirishungu. / Arbitre : Crul. / Capt : De Troetsel. / Assistance : 750 / Qualifié.

88' De Troetsel (1-0).

Eh bien voila. Cela fait trois fois que je pose ma guimbarde sur le parking Foekbos, et toujours de la place, mieux qu'au bord du Mettewie. C'est agréable. Une petite montée près d'un bois bordé de villas, cela sent bon le pajjoteland des riches. Un bruit de musique, des cris joyeux, je me retrouve aux guichets improvisés de deux tables gardées amoureusement par deux couples, hommes et femmes. Un grand sourire, cela nous change, et parmi les gens en blanc rouge et noir je me dirige vers l'intérieur de la buvette. J'ai encore des tickets boissons de la fois passée, et je partage une chopinette avec notre photographe bénévole et ami Michel, brave et sympathique.

Après, je vais dans les populaires, derrière le goal, pour voir monter les artistes, et les supporters qui descendent les escaliers de la renommée. Enfin, nos guerriers montent sur la pelouse, les supporter agitent les drapeaux. Compo normale, pas de Jean Black, papiers pas arrivés ???, de fait avec une promo comme Renaix, on sent l'expérience, cela va plus vite, et nos joueurs doivent être vigilants pour un goal qui pourrait tomber à tout moment.

Mais ils tirent à côté, patatra, le ref, après discutions, expédie notre Zahui, dernier homme, au vestiaire. Ce n'est rien notre Cédric capitaine reprend sa place des matchs amicaux, et on baisse la tête et on bombe le torse, bref, à la mi-temps, le score reste vierge. Même topo en seconde mi-temps, avec Witpas à la place de Vanderhaegen, outrageusment agressé et l'adversaire même pas sermonné, De Pever, ayant subi le même traitement, et naturellement, le préposé à la discipline n'a rien vu. L'arbitre se réveille par des cris de Danny Ost et renvoie un Renaisien se doucher après sa deuxième carte jaune.

Le match se traine, on sent bien que les deux équipes veulent jouer les penaltys, mais sur un corner en notre faveur, et un cafouillage digne des pâtes emmêlés dans mon assiette du lundi soir, Cédric nous ouvre les portes vers le tour suivant. Le référé siffle la fin de ce magnifique thriller, et ce sont les pétards, et les vivas qui chantent dans mes oreilles, jusqu'au bout de la nuit.

(Texte de Daniel Godinne & Photos de Michel Oosters)