BICO INVITE LES SUPPORTERS DU RWDM

Lundi 21/09/2015 à 19h

Ainsi donc, nous étions tous d'indécrottables " manipulés et enfumés " par une seule version des faits. Déjà excédé par leurs incroyables communiqués de presse aussi longs et ennuyeux que fallacieux et dirigés, je n'allais sûrement pas me taper 130 bornes pour me farcir les mêmes sornettes et en appelai même au boycott afin d'éviter leurs perpétuelles provocations, mais une petite voix (un homonyme d'ailleurs… à qui on ne refuse rien lol) me demanda de m'y rendre, juste pour écouter leur dernière salve. Quand j'arrivai au bar sous les business, j'eus l'impression de m'être trompé d'heure ou d'endroit. En effet, mis à part 6-7 appointés du White, deux représentants de la maréchaussée et deux journalistes de Het Laatste Nieuws, je ne dénombrai qu'un seul supporter du RWDM (et encore depuis tout récemment, en effet, puisqu'il expliqua avoir toujours été supporter du White Star et du Racing White d'avant la fusion, ensuite il n'a pas suivi au Machtens et a supporté le White Star de Farin avant d'enfin switcher vers le RWDM pour la première fois de sa vie cette année). Si Monsieur Bico nourrissait bien l'intention de donner sa propre vérité, visiblement cela n'intéressait personne, les gens s'étant bien fait leur propre idée ces derniers mois. J'eus donc un peu l'impression d'être un soldat infiltré en terres ennemies (au Machtens, un comble !) pour découvrir où se terraient leurs armes de destruction massive… pfff que des pétards mouillés au final !


Je reconnais toujours honnêtement que l'orateur Bico est une machine bien huilée. Avenant et sûr de ses idées (à défaut d'avoir raison), il ressasse sans cesse toujours les mêmes rengaines, mais ne répond finalement jamais aux questions quand elles dérangent… après une bonne heure, je m'étais déjà surpris à penser une quinzaine de fois que j'avais Vermeersch en face de moi tant le style était similaire. Il passa d'abord une demi-heure à expliquer que nous n'étions qu'une bande d'idiots nostalgiques et que le RWDM avait déjà fait 3x faillite (certes, avec quelques lacunes ou bourdes historiques, mais là n'était pas le plus important), que lui au moins apportait du concret et non du rêve, qu'on était manipulés par des dirigeants qui n'en sont pas et qui n'y connaissent rien au foot, qu'il avait sauvé les 500 jeunes Molenbeekois en compagnie du seul homme politique responsable de la commune (Ahmed El Khanouss donc), qu'aucun club pro au monde ne partage son terrain avec des amateurs (faux bien sûr), que nos dirigeants sont grossiers et veulent passer en force sans jamais avoir cherché le dialogue avec lui (si, si, je vous jure, il a osé), qu'il n'a aucune raison de répondre aux convocations de la Commune vu qu'il est dans son droit, etc. Ensuite, on eut bien sûr droit durant 20 bonnes minutes à la répétitive rengaine comme quoi nous sommes " des racistes, des xénophobes, des antisémites et des idiots. Qu'il y a bien quelques intelligents parmi nos supporters mais que ce ne sont jamais ceux qui se mettent en avant " (sic) et de rappeler le moindre débordement. Quand je lui rétorquai qu'il est évidemment statistiquement plus facile de dénombrer 4 mots malheureux sur 1700 abonnés que quand on n'en possède que 10, il asséna qu'il préférait n'en posséder qu'un seul tant qu'il n'était pas raciste comme les nôtres et que c'était facile d'annoncer un tel nombre d'abonnés si c'est en les distribuant tous gratuits. Bien que la vérité soit toute autre nous concernant, je lui déclarai que même s'il les offrait au White personne ne le suivrait tout de même. Accrochez-vous à vos sièges, mais quand je lui rétorquai que nos dirigeants ne pouvaient être responsables du moindre débordement d'un simple supporter et le questionnai sur ce qu'il pensait alors du comportement de son bras droit qu'il devrait surveiller suite à tous ses débordements insultants (envers ses partenaires communaux comme nos fans) sur les réseaux sociaux et qui met toujours le feu aux poudres… il déclara que " les propos de Michel me font toujours bien rire "… no comment more !


Bien entendu, il nous attaqua aussi sur le fait qu'on avait voulu reprendre le matricule 47 (lisez plutôt le 1936 !) du Brussels et que ça prouvait bien que nos dirigeants n'y connaissaient rien en foot. Ensuite, il se moqua du fait que certains pensent toujours qu'il a quelque chose à voir avec notre " perte " du matricule de Waterloo et ne comprenait pas pourquoi on avait été chercher un matricule en Flandres après avoir frappé à toutes les portes pour en trouver un. Il ne comprend pas en quoi Wetteren était plus rapprochant du club mythique de la commune que son White… et quand je lui parlai d'âme, de zwanze, de logo, de 4 lettres magiques, de supporters qui forment une grande famille, il repartit dans son numéro du festival de Rochefort en demandant si l'âme s'attrapait au lasso !?


Ensuite, enfin, il parla quelques minutes de la décision du tribunal qu'apparemment il ne comprend pas du tout de la même façon que les juristes. Il dit que la justice a fait son job et que le White a gagné contre la Commune qui est obligée maintenant de filer droit et de respecter cette décision de justice qui lui donne tous les droits et qu'au moindre pas de travers il obligerait la Commune à lui payer 5000€ d'astreinte par infraction. Je lui demandai alors à 3 reprises pourquoi il se pourvoyait en appel, vu qu'il affirme avoir gagné ?... sans réponse bien sûr ! A mon affirmation comme quoi il avait raison pour le Terrain C, mais qu'il en était tout autrement pour le Terrain A (et que ce serait à lui de payer 5000€ par infraction), il s'énerva pour la seule et unique fois en déclarant que " si on continue à m'embêter, je paierais chaque fois les 5000€, j'en ai les moyens et vous ne jouerez jamais au Machtens ". Il déclara aussi que la convention bipartite que la Commune avait conclue avec le RWDM avait autant de valeur qu'un contrat de location du stade avec un quelconque marchand de tapis (très sympa pour la Commune qui l'héberge depuis 2 ans !) puisque ça n'avait aucune valeur juridique et que la Commune avait outrepassé ses droits. Comme il cherchait toujours en vain 2 lignes du jugement qu'il estimait " fantastiques ", je lui demandai alors de lire les 70 qui étaient favorables au RWDM… sans réponse comme d'hab ! Bien entendu, il trouve normal qu'il ait fermé les grilles lors du nettoyage prévu samedi dernier vu que la Commune outrepasse ses droits (il ferait bien de relire sa convention)! Pour lui, la Tribune 1 est dans cet état depuis 12 ans et c'était à l'école des jeunes à l'entretenir et la nettoyer l'an passé ! A la question de savoir s'il n'a pas commis une énorme bourde commerciale en nous snobant l'an passé au lieu de reprendre les 4 lettres… no comment again ! Finalement, excédé par toutes ces provocations absurdes et autres approximations, persuadé qu'il s'agissait d'un énième piège à la con, je réagis de la meilleure des façons : aucun débordement, serrage de mains gentleman à leurs 3 dirigeants et bye bye. Bien entendu, la première chose que je fis en rentrant chez moi fut de relire ce jugement du tribunal et je fus heureux de constater que, moi, je l'avais excellemment compris dès la première fois. Je trouve d'ailleurs que nos dirigeants devraient la publier dans son intégralité sur notre site pour que tous les supporters puissent en juger… même s'ils savent très bien où se situe et le droit et la vérité ! C'est quand même fou comme un " bête club d'amateurs " peut faire peur à un " club professionnel " finalement !

(Texte de Thierry "Zob")