RWDM - KAC BETEKOM

2 - 0

(10) Sa 07/11/2015 / RWDM - KAC BETEKOM 2-0.

Kempeneer, El Ouahidi, De Troetsel, Haidara, Bossio, Nollevaux, De Pever (85' Michel), Chrishungu (68' Vanderhaegen), Diansangu (62' Chirishungu), Koulibaly (87' Witpas), Onwuekelu.

CJ : Bossio, Nollevaux. / Arbitre : Toeback. / Capt : Nollevaux. / Pen Out : Onwuekelu. / Assistance : 2600. / Classement : 9ème.

35' Diansangu (1-0), 71' De Pever (2-0).

Oyez oyez bonnes gens, on la tient cette première victoire au Temple, attendue depuis si longtemps. Après deux essais infructueux, les joueurs nous devaient bien une revanche au Stade Machtens. Sous le sourire toujours aussi radieux du malheureux Rivituso enbéquillé, le énième cadeau des voisins fantômes fut de mettre sous clé la traceuse de lignes. Notez que ça a permis de faire vivre le petit commerçant de quartier à qui nos délégués, JP & Mich, achetèrent tout son stock de farine avant de l'étaler çà et là… heureusement qu'il ne pleuvait pas !

Nos visiteurs du soir viennent de Betekom, une petite localité du côté d'Aarschot. La saison dernière, ils terminèrent champions de première provinciale et remportèrent la Coupe du Brabant, en finale contre Lennik, disputée dans notre Stade. De sérieuses références donc... Je sais bien que ça peut prêter à sourire, mais c'est désormais notre niveau. Et le plus important, c'est d'être en vie ! Et de la vie, il n'y en a pas beaucoup en cette première mi-temps vraiment peu emballante. Un tir cadré des 25 mètres de Nollevaux nous fait quelque peu sortir de la torpeur avant l'éclair ! 35ème minute, Chirishungu décale Diansangu sur le flanc droit. Il crochète superbement son adversaire avant d'armer une frappe croisée du droit, qui termine sa course dans le petit filet. Magnifique !

En début de seconde mi-temps - nettement meilleure que la première -, Betekom met le nez à la fenêtre, ce qui offre quelques contres au RWDM. Sur l'un d'eux, Onwuekelu oblige le gardien à détourner son envoi en corner. Il est botté par Vanderhaegen (il venait de monter), qui trouve au premier piquet le front de De Pever, qui double notre avance. En fin de partie, on se permet même le luxe de rater la conversion d'un penalty, généreusement accordé par l'arbitre. 3.000 personnes en liesse fêtent la victoire au Village. C'est vraiment une super initiative. A boire, à manger, à chanter et à danser, avec un côté " kermesse breughelienne " que les derniers ne quittent que lorsque commence dimanche.

Si l'équipe a encore quelques réglages à effectuer, les supporters sont prêts pour la Champions League. Samedi matin, nous apprenons la nouvelle la plus étonnante de la journée : l'annonce d'un match d'entraînement entre l'équipe première du RWS Bruxelles (qui était bye en championnat) et son équipe réserve sur le terrain A quelques heures avant notre match, de quoi détériorer un peu plus et sciemment la pelouse. La hache de guerre n'est pas prête d'être enterrée ! A bientôt le long des terrains.

(Texte d'Alain "Speedy" & Photos de Michel Oosters)